L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

La Fin des Temps - Livre Premier
de Samuel Hiti
Les Humanoïdes associés 2007 /  14.90 €- 97.6  ffr. / 120 pages
ISBN : 978-2-7316-1974-4
FORMAT : 20,5x28,5 cm

Fantastique spaghetti

Nous verrons bien ce que Samuel Hiti aura nous raconter dans les huit prochains tomes dores et dj prvus de cette nouvelle srie, et tant pis sil sgare ou doit : ce Livre premier est un incroyable album, une sorte de long comics rustique ne ressemblant rien de ce quon a dj pu lire, un ouvrage autre piochant linspiration dans diffrents registres populaires (comics, western, fantastique) et installant une drle de mythologie mtine de posie cauchemardesque. Lensemble se dcouvre consciencieusement, lil attentif aux moindres dtails distills ici et l par un auteur qui possde assurment une patte et parvient ds les premires planches captiver son lecteur pour ne plus le lcher travers une longue aventure hallucine.

Certes, le livre se doit dtre apprhend de la bonne faon, il impose un rythme quil serait dommage de ne pas vouloir suivre ; on prendrait le risque de passer compltement ct de la beaut hypnotique dun travail parfaitement men et dune incontestable russite narrative. Inutile daller trop vite donc, il faut au contraire sattacher rester dans les pas du hros Mario, chef de file de cette vire nocturne franchement droutante mais fascinante.

Lhistoire tient en quelques mots : un chasseur de dmons est convoqu par quelques puissances trangres pour chasser de la ville les ennemis qui rdent. Le ghostbuster en question est un colosse moustaches, Mario Roman, peu bavard, surarm et portant littralement Jsus dans son cur. La mission devra se drouler en une nuit, et en dehors de la ville. Ainsi, voil Mario et ses fioles magiques arpentant les ruelles la tombe du jour en qute de la tanire du dmon. Les heures qui vont suivre, longues et mouvementes, verront dabord le Hellboy moustaches entraner une horde de cratures dmoniaques hors des remparts de la ville puis, une fois lextrieur, ce sera le temps de laffrontement direct entre les forces en prsence.

Si sur le papier le scnario est loin de bouleverser grand chose, toute la beaut de cet album vient de lesthtique singulire mise en place par Samuel Hiti. Jeune auteur amricain dont cest ici le premier livre traduit en France, Hiti conduit son rcit avec une belle matrise et une tonnante personnalit. Cest dabord une ambiance forte et pesante qui couvre ces pages : la longue nuit se droule sous une pleine lune blanche clairant les ruelles troites et biscornues de cette trange ville o les maisons se cognent. Cette cit obscure est un personnage elle seule avec ses murs dfrachis, ses contreforts inquitants et ses totems silencieux veillant prs des remparts. La peur y rde, les adultes sont enferms derrire leurs volets et seuls quelques enfants insouciants sessaient encore quelques jeux nocturnes. Dans ces rues dsertes, limposante silhouette de Mario se promne lentement, suivie peu peu par les dmons sifflants et blanchtres, fantmes informes qui volettent doucement ras le sol. Mario devient une nouvelle incarnation du fltiste dHamelin, conduisant dun pas tranquille mais dcid les ennemis en dehors de la ville.

En tirant plus que de raison chaque squence, en intensifiant le moindre dtail, Hiti compose l une sorte de fantastique spaghetti, o chaque moment se dcompose lentement, o le temps semble comme exagrment ralenti. Hiti sattarde sur un perron de porte, sur une mouche gobe par un crapaud, sur le soleil qui se couche derrire les poteaux lectriques. Le cinma inspire lauteur qui multiplie l les plans dambiance, et sattache retranscrire quelques travellings sinueux accompagnant la marche des dmons. De mme les onomatopes volontairement dsutes se multiplient, bande sonore faite de stap et de sheumf, focalisation force sur des petits dtails de laction. Mais du septime art, Hiti nen garde que lide, le souvenir, et son travail est loin dtre un story-board plat et ennuyeux. La bande dessine se dvoile ici dans toute sa splendeur squentielle ! Les mutations et autres transformations se prolongent sur la page, instaurant un rythme particulier, une cadence prouvante et contrle. Quant au trait de Hiti, noir, lourd et pais, il semble comme un peu plus plonger laction dans un cauchemar pnible, les pieds colls sur le sol fondu, empchant de schapper. Le rsultat est un album esthtiquement marquant, prenant dlibrment le temps dinstaller une action, une atmosphre, et faisant dun trop classique scnario de comics vieillot une vritable parabole lgendaire.

Et au petit matin, la nuit chaude et prouvante vaincue, les ides se remettent doucement en place et une certitude sinstalle : ce ballet pulp et pop dessin sur fond dapocalypse annonce restera longtemps dans les mmoires.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 03/08/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)