L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Trolls de Troy (tome 10) - Les enragés du Darshan
de Scotch Arleston et Jean-Louis Mourier
Soleil 2007 /  12.90 €- 84.5  ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2849468500
FORMAT : 23,4x32,3 cm

La fureur du troll

Il y a des rituels dont on se passerait difficilement : lescale bi-annuelle sur Troy en fait partie, tant lpoque de Lanfeust qu celle de Tetrm, troll de son tat. Cest donc avec une certaine satisfaction que lon empoigne la dixime livraison des Trolls de Troy, les enrag du Darshan , suite des aventures de la famille Tetrm au Darshan. Et une premire constatation simpose : le format diptyque est vraiment des plus agrables, bien plus satisfaisant que le one-shot. On retrouve nos hros gars et plutt mal-en-point, isols dans un continent lointain o les trolls sont blancs et pactisent avec les humains et la situation, la fin de lalbum prcdent ( Prisonniers du Darshan ) tait effectivement dlicate. Waha emprisonne, Tetrm et Prfy en attente de sacrifice Quallaient-ils faire dans cette galre ? En loccurrence, il sagissait de dlivrer Gnondpom et Tyneth, aux prises avec une dame Meshant, impratrice cruelle et lointaine cousine de Cruella Denfer, qui rve dun manteau en peaux de petits trolls. La situation, tragique, suppose bien videmment force rebondissements et une large distribution de baffes, qu cela ne tienne ! Un seul conseil : ne vous attachez pas trop aux personnages humains : ils ont une dure de vie trop courte pour les sentiments

Un peu comme les Gaulois de Goscinny, les Trolls de Mourier et Arleston sen sortent toujours, et souvent de la mme manire (la violence, gratuite de prfrence). Dans ce dixime album, on reprend donc lexcursion au Darshan, la rgion asiatique de Troy. Et bien videmment, Mourier comme Arleston se lchent dans la parodie asiatique : entre Tyneth aux prises avec un matre shaolin (obis, petit scarabe), Waha et les dlices du harem la nippone (dans le genre geisha poilue et cannibale), les courses en pousse-pousse la mode Jackie Chan ou mme le duel final godzillesque, on peut dire que la parodie est de taille ( hnaurme ), avec toujours la mme complicit manifeste entre le scnariste et le dessinateur. Et une fois de plus, la recette marche impeccablement : le graphisme vaut autant pour son sens de la dmesure que pour son got du dtail dlirant, ou de larrire-plan suivre. Le scnario, picorant diverses sources (du manga au film dauteur japonais), passe la moulinette tous les clichs et les strotypes de la culture asiatique. Le tout saupoudr dun humour bon enfant et sympathique qui est lun des charmes de la srie. Un bon cru donc, qui rjouira les amateurs du cycle et qui, il faut lesprer, officialise le principe des aventures ethnologiques des Trolls sur la plante Troy.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 09/09/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)