L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Donjon Monsters (tome 11) - Le Grand Animateur
de Joann Sfar , Lewis Trondheim et Stanislas
Delcourt 2007 /  9.80 €- 64.19  ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-7560-0213-2
FORMAT : 23x30 cm

Préhistoire médiévale

Avec ce nouvel opus de la saga Donjon, la paire de scnaristes Sfar et Trondheim recule encore plus les limites de leur univers en constante extension. En attendant limplosion quon espre la plus lointaine possible, voici donc un pisode qui revient longtemps en arrire, lorsque le Donjon nexistait pas et que Herbert et Marvin ntaient pas ns. Avant le cycle dAntipolis et son atmosphre de Renaissance crpusculaire, il y avait donc Canard-Ville, ses ducs et vicomtes, ses chteaux forts mdivaux et son escouade dautomates.

Benot Vaucanson est le Grand Animateur du titre. Linventeur, avec son frre, des monstres-goussets et dune ribambelle dautres robots tte de canard, comme un certain Cormor, dune trs grande intelligence mais incapable de mentir. Canard-Ville est aujourdhui en alerte lorsquon apprend quune arme de 20000 orques aussi stupides que sanguinaires est en route pour dtruire la cit aprs avoir saccag Clrembard. la tte de larme, un certain Robert Le Gueux en qute des sept objets du destin. Les automates de Vaucanson seront-ils suffisants pour repousser ces assauts ? Dautant que Julien, le frre de Benot revient des entrailles de la terre avec une terrible prophtie : le faiseur de robots va mourir et Canard-Ville sera rase

En faisant du Grand Animateur un album prcurseur, une prquelle bien avance, Sfar et Trondheim tissent leur scnario avec des balises prcises, des lments placer ici et l pour clairer des vnements venir par la suite, et distillent des explications plus ou moins prcieuses sur quelques personnages. Le fan de la srie sera ainsi sollicit en permanence, apprenant un peu plus sur le Mal Absolu, sur Isidore le palefrenier et la faon dont lpe du destin lui est parvenue dans les mains, ou sur les origines de Cormor, futur ami de Hyacinthe.

Pour le lecteur un peu moins impliqu, Le Grand Animateur reste une trs agrable lecture : le scnario, trs riche et mouvement, reste trs bien construit, et procure quelques savoureux moments. On apprciera ainsi la mise en place de Canard-Ville, ses intrigues politiques et ses machinations souterraines. Une bataille homrique entre arme dorques, automates et puissantes cratures surgies de quelques sortilges diaboliques finit lalbum avec beaucoup de panache.

Quant au dessin de Stanislas, il joue dun joli mlange de navet et de dynamisme. En singeant de loin le style de quelques enluminures mdivales, il parvient donner cet pisode une couleur particulire, faussement rigide et dlicate, une identit prcise et un regard diffrent comme le veut la tradition des Monsters . Sa ligne claire, ici un peu plus abme qu lhabitude, se frotte plutt adroitement lunivers et aux personnages et le dcoupage rigoureusement cisel offre une suite de planches plutt russies.

Un pisode intressant donc, rserver en priorit aux fans pour qui il deviendra source dclaircissements (ou de pinaillages !) et premire pierre officielle pose dans la chronologie de Donjon.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 20/09/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)