L'actualité du livre
Bande dessinéeet Fantastique  

Necromancy - Livre 1
de Fabien Nury et Jack Manini
Dargaud 2008 /  13  €- 85.15  ffr. / 56 pages
ISBN : 9-78-2205-058031
FORMAT : 24x32 cm

Cadavres réchauffés

La Louisiane dans les annes 30. Ambiance prohibition, gangsters, belles ppes et alcool frelat. Le cadre idal pour un homme daffaires poigne, sans trop de scrupules : cest le cas de Gordon Devries, le boss local, qui aura pay cher sa russite (par lassassinat de sa premire femme, adore). Mais maintenant, tout fonctionne : les trafics dalcool sont en place, les soires prives et alcoolises se droulent sans anicroches, les cabarets secrets tournent, les clients sont satisfaits et la police est arrose Et puis des cadavres bizarres commencent apparatre dans les caisses de contrebande, des cadavres bien vivants et passablement bavards Pour Gordon Devries, le temps des trafics semble un peu compromis et quelquun samuse avec des forces occultes, bien plus dangereuses quune mitraillette, quelquun qui se sert du trafic dalcool pour trafiquer avec des forces plus redoutables et contre des lois plus immanentes que celle du gouvernement.

La Louisiane et ses charmes : le bayou, les paltuviers, les demeures du Sud, les ambiances vaguement dcadentes des grandes plantations On pourrait se croire dans Minuit dans le jardin du bien et du mal, beau classique du genre, mais ici, le soupon de fantastique est plus fort, et lon tourne autour dun mythe local, celui des zombis et du vaudou. Fabien Nury, au scnario, fait une fois de plus la dmonstration dun grand talent pour faire glisser des existences normales dans le fantastique et lhorreur. Aprs la seconde guerre mondiale (Je suis Lgion) ou encore lpoque mdivale (le troisime testament), voici un nouveau scnario qui sent bon le Sud et ses cadavres qui marchent Reste la ralisation, qui prte dbat : Jack Manini aime les ambiances, les atmosphres et sy entend assez pour illustrer ce sud mystrieux. Les dcors sont beaux. Il est particulirement laise pour faire parler les corps par des postures, des attitudes Ce premier album a dj un style trs fort, fait de parti prix graphiques affirmsOui mais les visages, cest pas a : tout le monde se ressemble, dans cet album et lintrigue en devient par moment difficile suivre. Quant au choix de la couleur directe, il est mritant, mais le rsultat donne un ton spia un peu fade, qui ternit les scnes daction ou dhorreur sans rehausser les moments plus intimistes, et cela en dpit dune belle mise en scne. Malgr ces rserves, voil une srie au caractre dj bien affirm, autour dun rcit efficace que naurait pas reni un Lovecraft.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 07/10/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)