L'actualité du livre
Bande dessinéeet Science-fiction  

Arzak - L’Arpenteur
de Moebius
Glénat Moebius Prodictions 2010 /  18 €- 117.9  ffr. / 72 pages
ISBN : 9782908766585
FORMAT : 25x35 cm

Au sommet

Infatigable Moebius ! En dix ans, le dessinateur a crit et dessin pas moins de 12 albums, dont sa srie la plus personnelle (Inside Moebius), un pisode de XIII, et un dernier (LE dernier ?) Blueberry. Aujourdhui, il va tre expos, aprs Murakami ou David Lynch, la prestigieuse Fondation Cartier, et dores et dj deux autres volume de cette nouvelle srie sont prvus. Dsoeuvr se lamentait Trondheim au sujet de lge qui faisait invitablement perdre en crativit. Moebius na pas du lire ce livre. Il semble encore et toujours remettre son travail en question, traquer le dessin, triturer la forme, la couleur, le style. Voil un auteur qui, loin de se reposer sur ses succs, continue de se mettre en danger (on a connu srie plus commercialement viable que ces Inside Moebius), et prolonge un travail dauteur dj fort impressionnant. Il aurait pu sarrter l, laisser la tche facile aux biographes et autres critiques, fermer son uvre une fois pour toutes, seulement voil, lhomme a encore des choses dire, des pages remplir, des courbes tracer.

Chaque nouvel album est donc une surprise autant quun enchantement, parce que lhomme est toujours au sommet et que cela fait 40 ans que a dure.

Avec Inside Moebius puis Chasseur dprime, Moebius montrait un attachement, presque touchant ses anciennes cratures de papier : comme pour un dernier tour de piste, il les faisait dfiler sous ses pinceaux, les remettant en question, les faisant dialoguer entre elles, ou tout simplement pour leur imaginer une suite leurs aventures. Arzak, lArpenteur remet galement sur le devant de la scne une ancienne star de lunivers moebiusien, ce mystrieux personnage qui a fait son apparition dans les planches de Mtal Hurlant au milieu des annes 70.
Si les premires histoires dArzak (ou Arzach, ou Harzack) taient dans la mouvance de lpoque : surralistes, dcousues, muettes et courtes, Moebius dcide, trente-cinq ans aprs, de replacer son hros dans un contexte narratif plus traditionnel. Cest une srie qui dbute donc bel et bien avec ce premier volume, une nouvelle saga pourvue dune intrigue prcise (mme si peu originale mais l n'est pas lintrt de lalbum) et de protagonistes aux rles bien dfinis. Les amateurs acharns de la premire poque seront dus, les autres seront ravis davoir dcouvrir un nouvel album de Moebius.

Arzak est comme un super shrif, un jedi, il vole sur son ptrodelphe au-dessus de la plante Tassili, traquant lanomalie . Au dbut de ce rcit, il ne va pas tarder tomber sur une mchante embuscade qui le conduira, de fil en aiguille, rallier la ville de Redmond, bourgade autrefois tranquille devenue bien prilleuse pour les forces de lordre. Pendant ce temps, dans lespace, un vaisseau transportant de hauts dignitaires de la confdration est arraisonn par des corsaires Wergs Incident diplomatique qui pourrait faire valdinguer tout lunivers

Cette nouvelle aventure dArzak est le croisement russi entre Le Monde dEdena et Blueberry, aussi bien graphiquement que scnaristiquement. Cest de la science-fiction qui se souvient do elle vient : dabord des grands mythes puis du western. Les canyons de Tassili ressemblent ceux du Texas, vus de plus haut. Et lon trouve dans ces pages tout ce quon aime habituellement chez Moebius : un dessin gnreux, o les planches font alterner profusion de dtails et minimalisme hergen. Sens de la couleur, numrique aujourdhui mais parfaitement dompte par Moebius, rigueur du dcoupage, des cadrages et de la mise en scne. Et toujours cette distance continuelle qui a toujours fait la diffrence entre Moebius et ses suiveurs : lhomme ne se prend pas au srieux. Il suffit de regarder quelques trognes dessines ici ou l, ou de lire certains dialogues de lalbum remplis de drles de noms bizarres, pour se rendre compte que lartiste na pas cur de jouer dans la catgorie des faiseurs dunivers baliss, cloisonns ; cette science-fiction carre, parfois sinistre, hritire de Tolkien et de Lucas o tout est contrl de la faune la flore en passant par le langage de chaque espce. Moebius nest pas de cette catgorie, cest un pote graphique, sa plume et ses rcits sont faits de ce mme mlange dune rare alchimie entre contrle total et improvisation papillonnante. Quel autre auteur de science-fiction aurait pu faire de Dame Charmayne ce que Moebius en fait dans cet pisode (jetez-vous sur le livre) ?
Enfin, a n'est plus un rcit muet, comme laventure originelle de 1975. Ici le mot reprend forme, mais se dmonte tout de mme derrire une succession de termes tordus et dexpressions dbiles. Le verbe est l, mais malmen, ridiculis, preuve que ce qui intresse Moebius nest pas dans l'intrigue mais bel et bien dans son traitement.

Aprs un faux dpart lanne passe (les premires pages de cet album avaient t publies en niveaux de gris ( !) sans les bulles un collector un peu tristoune), Arzak trouve ici un crin sa valeur. Pour accueillir, pour la premire fois, cet hte de marque, Glnat a en effet mis les petites cases dans les grandes : large format, beau papier glac, impression soigne, pages bonus en fin dalbum Tout est ici parfaitement mis en uvre pour faire honneur au travail du matre. Le rcit se dvore dune traite, et se feuillette nouveau immdiatement aprs, pour laisser sadmirer certaines planches (la fuite dArzak au-dessus de la Passe des chvres mortes, lentre dans Redmond).

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 05/10/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)