L'actualité du livre
Bande dessinéeet Science-fiction  

La Frontière invisible - Tome 1
de François Schuiten et Benoît Peeters
Casterman 2002 /  12,5 €- 81.88  ffr. / 62 pages
ISBN : 2-203-34317-6

Cartographie et politique

Au bout dun parcours prouvant travers le dsert, Roland de Cremer, jeune tudiant encore un peu novice, arrive au centre de cartographie de la Sodrovno-Voldachie. Il vient dtre recrut par son pays pour devenir fonctionnaire dans cette vnrable institution, quelque peu laisse labandon. Il est pris en charge par Monsieur Paul, un pilier du centre, qui linitie la lecture des cartes : pour lui, qui reprsente la vieille cole, une carte nest quune slection intelligente des milliers dinformations distilles par le rel. Cela pour se conformer sa vocation primitive : orienter. Une conception battue en brche par lhomme fort de la Sodrovnie, le marchal Radisic, qui prfre quant lui considrer la cartographie comme une branche de lart militaire. Bien que soutenue par les dernires technologies, elle se trouve ainsi limite la compilation la plus exhaustive possible des observations dceles sur le terrain. A charge pour elle de lui fournir ensuite des arguments pour la conqute des territoires alentour et repousser toujours plus loin les frontires de son Etat. Cest pourquoi le marchal dcide de rajeunir et renforcer les effectifs dun centre devenu indispensable pour ses projets politiques.

On frmit en entendant parler de Grande Sodrovnie tant ce type dexpression rappelle les pires imprialismes de lHistoire. Cest que le propos de Franois Schuiten et de son vieil acolyte Benot Peeters est clair : pointer les dangers de linstrumentalisation des sciences humaines, histoire et gographie en tte, des fins politiques. Or, comme laffirme Monsieur Paul, quand les politiciens et les militaires sintressent la cartographie, ce nest jamais bon signe . Si lon ajoute cela lamour, tout risque de se compliquer. Roland sest en effet entich dune des prostitues du centre, et pas nimporte laquelle. Shkodra est la seule qui refuse de se dshabiller sauf pour lui videmment : cest quelle cache sur ses hanches et ses fesses dtranges lignes, qui lui rappellent une autre carte, observe dans les ranges poussireuses des bibliothques du centre. La jeune femme aurait-elle partie lie avec une quelconque frontire invisible ?

Mlant sentiments et politique, sensualit et philosophie, cette nouvelle pierre apporte ldifice des Cits obscures, un projet amorc il y a une vingtaine dannes, enthousiasme le lecteur. Mais elle le frustre aussi un peu. On est sduit, bien sr, par lintelligence du propos, par un graphisme raliste fait de perspectives et de dtails prcieux, par les teintes dsertiques et spia qui dpeignent une atmosphre inspire des annes 1930 et de Star Wars. Reste que ce premier tome nest que le chapitre dexposition dune longue histoire qui aurait gagn tre publie en un seul volume : ici, tout se met en place, mais rien ne se passe vraiment. Et, sans une action quon pressent pourtant chaque page, on reste un peu sur sa faim. Une sensation qui devrait tre comble ds la parution d'un second tome.

Thomas Bronnec
( Mis en ligne le 28/05/2002 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)