L'actualité du livre
Bande dessinéeet Science-fiction  

Exterminateur 17 : La trilogie d'Ellis (tome 2) - Retour à Ellis
de Igor Baranko et Jean-Pierre Dionnet
Les Humanoïdes associés 2004 /  12.60 €- 82.53  ffr. / 48 pages
ISBN : 2731663391
FORMAT : 24 x 32 cm

L’exterminateur exterminé

A lorigine, il y a une bande dessine de Jean-Pierre Dionnet et Enki Bilal, Exterminateur 17, qui a connu un rel succs sa publication en 1989 et qui demeure, techniquement, russie. Aussi pour ne pas laisser sans lendemains un personnage aussi original (le genre robot guerrier et mystique, en passe de shumaniser), le scnariste originel, Jean-Pierre Dionnet, sest associ avec le dessinateur Igor Baranko (Lempereur ocan, aux Humanodes associs) pour donner une suite au premier album. Cela a aboutit cette trilogie dEllis, dont voici le second album. On retrouve donc lexterminateur, sorti de sa forteresse de solitude (sise dans lAdriatique) et prt lutter contre une mafia du fin fond de lespace qui trouble la socit pacifique de la plante Ellis, mise en place par le Consortium, une sorte de gouvernement interplantaire. Mais divers groupes (yakuzas du futur, mafiosi) sen prennent au hros, ou plutt ses clones. Cela nempchera pas ce dernier de parvenir jusquau chef, pour un face--face venir dans un ultime album. Quelques trouvailles viennent renforcer ltranget de ce futur, comme ce vaisseau spatial Genetic, qui semble dou dintelligence, mute en fonction de lenvironnement et finit par devenir une ville pour ses passagers, colons extra-plantaires. De mme, le tableau de cette socit coloniale baroque, qui mlange plusieurs traditions terriennes, est assez curieux.

Tout cela fait un trs bel album, au graphisme original, mi-chemin entre le manga, les comics et Jodorowsky (du reste, le narrateur sappelle don Alessandro !) mais moins davoir le cerveau mcanique et informatis de lexterminateur en question, le scnario parat assez confus, voire insaisissable, jusqu la mission mme du hros, qui nous est inconnue. Trs allusif, non linaire, il suppose une familiarit avec lunivers dcrit qui est lapanage du scnariste lui-mme. Or le lecteur amateur de SF aime parfois quon le prenne par la main et quon lui explique les rouages de la socit et du monde quil est amen visiter : en loccurrence, Dionnet na pas eu cette ambition et lintrt sen ressent. Lhistoire sorganise en parties, dont on ne peroit pas forcment le lien logique. Il en rsulte limpression dun exercice de style en bandes dessines, la cohrence parfois discutable. Petite dception donc : il est parfois bon de laisser les hros reposer en paix.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 30/05/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)