L'actualité du livre
Bande dessinéeet Science-fiction  

Les Chroniques de Sillage (tome 2)
de Jean-David Morvan et collectif
Delcourt - Neopolis 2005 /  12.50 €- 81.88  ffr. / 48 pages
ISBN : 2847897186
FORMAT : 24 x 32 cm

Sillage & co.

Quand une srie est russie, quand une ide est bonne, quand un univers est porteur ou quand un personnage a de lavenir, autant lexploiter : cest le mot dordre gnreux des crateurs de Sillage, Morvan et Buchet, lesquels, dans une srie annexe, Les chroniques de Sillage, ont entrepris de rassembler divers scnaristes et dessinateurs autour de lunivers de Nvis, seul spcimen terrien de Sillage, cette immense flotte extraterrestre qui runit des milliers de races diffrentes la recherche dun havre de paix.

Les cinq histoires runies dans ce deuxime album partent, comme pour le premier tome, dun petit fait, peine anecdotique, tir de la srie originelle (et prsent en introduction de chaque rcit) et dvelopp au gr de la fantaisie dun auteur/dessinateur invit. Les questions ainsi traites sont diverses : quel tait le gros vaisseau chou sur la plante dadoption de Nvis ? Et cette plante a-t-elle dj t visite ? Que sont devenus les hros dalbums prcdents, orphelins de la ptulante Nvis ? Et que manigance exactement le consul Enshu Atsukau, collectionneur manipulateur dj crois ? Le rsultat final sapparente une sorte de mythe de Sillage (un peu comme il existe un mythe de Chtulhu, reflet du travail de Lovecraft et de ses nombreux admirateurs), o chacun claire un angle discret de cette immense fresque space opera, baroque et extraterrestre.

Comme dans tous les albums de ce genre, en collaboration entre plusieurs auteurs, il y a du bon et du moins bon : certains on su sinsrer dans un univers riche et complexe, dautres sont rests la lisire du Sillage. Nvis est parfois au cur du sujet, ou bien son ombre flotte en rfrence un album ancien. Dans tous les cas, cest une bonne occasion de retrouver un personnage original, sans lexcs de mivrerie de la srie parallle Nvis, trop enfantine. Certains rcits sont mme dlicieusement ambigus, prtant la petite terrienne une sexualit jusque l peu apparente ! Graphiquement, le projet est la fois intressant, stimulant (chaque dessinateur donne sa vision dun personnage que les lecteurs se sont depuis longtemps appropri) et dans le mme temps dstabilisant (lamateur de BD, conservateur, doit sadapter un style vraiment diffrent). Les traitements sont en effet assez divers, depuis le style manga (Bengal) ou dessin anim (T. Labourot et C. Lerolle), jusquau pastiche de talent (S. Savoia) et au portrait en pied (les illustrations de G. Parel en tte de chapitre). Et dans tous les rcits, on ressent une affection trs relle pour une srie dsormais classique.

Au final, des rencontres intressantes, trop brves, et des ides qui confirment le potentiel dun univers en expansion : les Chroniques de Sillage sont le complment idal pour les fans, nombreux, de la petite Terrienne isole dans lunivers, une manire de tromper lattente entre deux albums.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 14/05/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)