L'actualité du livre
Bande dessinéeet Science-fiction  

Cyclopes (tome 2) - Le Héros
de Matz et Luc Jacamon
Casterman - Ligne rouge 2006 /  9.80 €- 64.19  ffr. / 56 pages
ISBN : 2-203-39260-6
FORMAT : 22,5x30 cm

Guerres médiatiques

Le milieu du XXIe sicle : la civilisation se lzarde en de multiples guerres, comme celle qui oppose le Chili et lArgentine. Et la guerre, ce nest pas seulement la politique par dautres moyens, cest aussi un spectacle, de lentertainment, de la ralit vraie, mieux quau cinma. Alors pourquoi ne pas la confier aux professionnels du spectacle ? Tout le monde sera content : le public qui veut de linfo, des images chocs et des hros, les militaires qui veulent des subventions, les Etats qui dsirent vaincre, et les mdias, qui vont donner tout ce monde sa ration de violence. Douglas Pistoia sest engag dans la Multicorps Security, une arme prive en contrat avec un grand mdia, et au hasard dune opration en Turquie, le voil devenu un hros, une vedette. Et une nouvelle mission en Amrique latine confirme la sentence du public : ayant sauv dune mort terrible une femme et son enfant - sans trucage ni scnario - Pistoia devient la star adule des prime time au risque de devenir fou. Mais que faire quand on est pris dans la spirale du succs, courtis par de belles jeunes femmes, dans un splendide appartement florentin ? Peut-tre essayer de comprendre ce qui se passe, penser lavenir, et dcouvrir quil y a quelque chose de pourri au royaume de la guerre mdiatique (loffre et la demande, dans ce secteur, a pose aussi des problmes thiques !). Cela commence par la dcouverte dun charnier dans un village trange, et bientt une sensation de dj vu. Pistoia deviendrait-il fou ?

Jacamon et Matz, ctait le duo surdou lorigine dune des sries les plus bluffantes de la bande dessine, un thriller exceptionnel la ralisation soigne : Le tueur. Alors forcment, lorsquils annoncent une nouvelle histoire, de SF qui plus est, il y a de quoi saliver. Et le pari semble russi : on retrouve au pinceau le Jacamon du Tueur, son attention porte aux visages, aux dcors, son got pour une mise en scne spectaculaire, trs cinmatographique, son art des couleurs au service dambiances particulires, genre polar au soleil. Le hros, Douglas Pistoia, a des faux airs du tueur, mais en moins cynique, en plus gentil un tlspectateur lambda propuls de lautre ct de lcran. Quant au scnario de Matz, il se rvle peu peu dans toute sa richesse : avec ce deuxime tome, le profil du hros est dsormais trac, et le lecteur, comme Pistoia, souponne bien quil y a quelque chose de louche. Par petites touches, Matz installe le doute, le malaise face une poque terrible o les couleurs chatoyantes des plateaux tls alternent avec la boue, le sang et la peur. War is money. On pressent des questions dintrt suprieur, des rivalits entre chanes (quel gnocide fera le plus daudience ?), de la manipulation, un drame Et puis les personnages secondaires, lescouade de la Multicorps security, lentourage tl, le priv curieux et dsabus : tout est travaill au cordeau, notamment les dialogues, percutants et assez ralistes. Efficace comme une bonne srie. La suite au prochain pisode, forcment !

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 05/12/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)