L'actualité du livre
Bande dessinéeet Science-fiction  

7 secondes (tome 1) - Venise
de Jean-David Morvan et Gérald Parel
Delcourt - Sang froid 2000 /  12.06 €- 78.99  ffr. / 46 pages
ISBN : 2-84055-465-8
FORMAT : 24 X 32

L’Apocalypse est pour demain

Le postulat de dpart, d'une vidence vanglique, est d'une telle efficacit dramatique qu'on s'tonne de ne pas le voir plus souvent utilis. Que verrait-on si on plaait un miroir juste avant la fin de l'histoire qu'on entend raconter ? Elle se droulerait toujours selon sa logique chronologique : seulement, le temps n'y serait plus compt depuis le dbut, mais rebours jusqu' la fin ; non pas depuis la naissance du Christ, mais jusqu' la destruction ultime de l'Apocalypse.

L'inversion ne s'arrte pas seulement au temps, elle affecte encore la ralit avec cette impossible vraisemblance qui fait que face votre glace votre main droite est devenue votre main gauche Ici, le scnariste utilise jusqu'au bout les possibilits du procd : Jean David Morvan, peut-tre parce qu'il s'agit de son premier thriller (aprs 17 autres scnarios depuis 7 ans), russit parfaitement en viter tous les clichs. L'histoire pourrait tre celle d'un tueur charg de descendre son meilleur ami. Pour atteindre au mythe il suffirait de l'appeler Judas. Mais il s'appelle Venise, Wilson Venise, nom improbable pour un Amricain.

Venise, c'est en fait notre miroir qui revient, le plan d'eau dans lequel se reflte, exactement inverse, la cit de tous les pouvoirs. Justement, Gabe, l'ami au prnom archanglique de Venise le tueur, est architecte, et sa dernire oeuvre est en passe de transformer l'urbanisme idal d'une autre capitale, au centre elle aussi d'une toile d'araigne tout aussi parfaitement ramifie que celle de la Srnissime, Washington. Il inaugure en effet une tonnante nouvelle cathdrale, qui, vue du ciel -mais ces difices n'ont-ils pas pour ambition de devoir tre contempls depuis ce point de vue privilgi ?- ressemble de faon troublante un cadavre costum.

Si Venise -assist de son collgue Lithal (qui justement revient de chez les morts)- est plutt du genre satanique ( l'oppos donc de la Venise Cleste de Moebius), Gabe, malgr le bouc qui orne son menton, est lui trs nettement du ct du divin. Il passe son temps libre scruter les toiles et soigne avec une patience anglique la dpression de sa femme, comme il tente de remonter le moral du clerg local.

Car une autre des grandes russites de cet album qui en fourmille est de brosser avec beaucoup de vraisemblance une atmosphre politique et sociale qui nourrit efficacement l'intrigue. Si le fond de l'affaire concerne la conversion de l'ange exterminateur, qui sauve sa victime par son sacrifice, le dcor moral n'est pas pour autant nglig. Derrire les faades opulentes des cathdrales, botes de nuit, Maison Blanche et luxueuses voitures de yuppies surgissent en quelques traits qui font toujours mouche les crises du politique, de l'urbanisme, de la foi, de l'inconscient ou du couple.

Le trait pais et prcis la fois de Grald Parel en trace sans complaisance les contours sduisants, tout comme ses cadrages vivement rythms, ses angles de vue brutaux et la russite de ses ombrages font de ce premier album du jeune dessinateur un des plus excitants de cette fin d'anne. Les couleurs, enfin, nous rconcilient presque avec l'usage de l'ordinateur dans cette opration cruciale trop souvent nglige : c'est peu dire qu’on attend avec impatience la suite de cette srie. Si elle se tient ce niveau, on peut d'ores et dj affirmer qu'elle fera date.

Nicolas Balaresque
( Mis en ligne le 07/12/2000 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)