L'actualité du livre
Bande dessinéeet Science-fiction  

Malek Sliman, tome 1 - Pax massilia
de Falba et Dimartino
Vents d'ouest 2000 /  9.01 €- 59.02  ffr. / 48 pages
ISBN : 2-86967-861-4
FORMAT : 23 X 30

Le futur a encore de l'avenir

Dès les premières pages de Pax Massilia, on reconnaît l'ambiance, on hume l'atmosphère marseillaise des quais et des truands, et l'on côtoie une population cosmopolite qui va du beur au look rappeur au papy parrain, en passant par le rasta ragga. Et pourtant, Marseille n'est plus vraiment Marseille : Falba et Di Martino nous montrent comment ils imaginent leur ville dans cinquante ans. Zidane a vieilli mais a conservé sa gloire intacte, IAM est devenu un groupe ringard et les cinémas passent une version porno de Star Wars. Les voitures volent au-dessus des grandes artères, comme dans le Cinquième Elément de Luc Besson, et la carte Vitale est déjà dépassée.

C'est une époque où la science a appris à implanter des fichiers informatiques dans le cerveau des humains, c'est une époque surtout où le libéralisme a étendu ses bras jusqu'aux attributions traditionnelles de l'Etat. Même la police est soumise en effet aux supposées vertus de la privatisation : la Mars Eyes et la Pax Massilia se livrent une âpre concurrence pour coincer les tueurs et autres trafiquants. Malek Sliman s'est engagé dans la Pax et traque chaque trafic pour retrouver la trace de Boz, son beau-frère disparu une quinzaine d'années auparavant lors d'une arrestation musclée. Et justement, ce soir, il a obtenu de précieux renseignements pour intercepter des trafiquants d'organes ; mais ce soir, c'est aussi le soir du match OM-Rangers Prague, et la Pax Massilia a besoin de tous ses hommes pour déployer un dispositif de sécurité efficace.

Avec l'aide de sa coéquipière Umma, une jolie blonde au look de garçonne, Malek mène de front les deux missions et s'aperçoit vite qu'elles ont entre elles un lien tragique insoupçonnable. Le rein qui doit être acheté ce soir est destiné au président de l'OM, "le seul qui ait cru en moi", comme il s'en souvient avec nostalgie. Dès lors, Malek est confronté à un terrible dilemme : "mettre un terme au trafic ou à la vie du président". Arrivé au lieu de rendez-vous, témoin puis acteur de l'échange illicite et de l'arrestation des membres du gang, sa décision est encore repoussée par un dernier coup de théâtre qui laisse le lecteur en plan. Il est vrai que le scénario est très travaillé, et les rebondissements multiples. L'humour des minots et la gravité de la vie s'y côtoient avec bonheur. Le dénouement de l'épisode donne à l'album une unité que son déroulement esquissait lentement. Grâce à un dessin qui puise notamment son inspiration dans le réalisme si particulier de la série "Soda", faisant appel à des couleurs vives et fortes, les auteurs ont su insuffler à leur histoire une dynamique qui ne risque pas de s'essouffler de si tôt.

Thomas Bronnec
( Mis en ligne le 08/06/2000 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)