L'actualité du livre
Bande dessinéeet Chroniques - Autobiographie  

Bienvenue en Chine
de Milad Nouri et Tian-Zou Zheng
Delcourt - Encrages 2019 /  17.95 €- 117.57  ffr. / 198 pages
ISBN : 9782756095073
FORMAT : 18x22 cm

Tel Marco Polo ?

Milad Nouri, tout frais émoulu d’une université française, décide de partir en Chine pour son stage de fin d’’études : calcul simple qui, de l’exotisme aux opportunités en passant par le coût de la vie, se transforme progressivement en un coup de cœur. On embarque donc avec lui et ses condisciples pour la Chine. Les premiers pas comme étudiant sont autant de gaffes, de rituels à découvrir, d’usages à intégrer (sans parler de la langue), de personnalités à rencontrer (objectif le guanxi….) et d’expériences à vivre. Au menu, découverte de la gastronomie scolaire, du charme des voyages interminables, du cognac local (à peine frelaté) et plus généralement d’un continent effleuré de quelques voyages. Mais c’est un coup de cœur, un vrai, qui pousse ce jeune homme curieux à tenter l’aventure de l’expatriation, devenir officiellement un laowai (étranger)… et s’intégrer comme tel. Jusqu’à se lancer dans la création d’une entreprise : le lecteur, déjà impressionné, découvre au passage la subtilité des traductions de noms de marque, la complexité des règles du savoir vivre culinaire… mais aussi le long cycle des funérailles, car le malheur, hélas, ne frappe pas qu’en Occident. C’est l’occasion d’un passage à vide, avant de reconstruire une vie, aussi cosmopolite que la précédente.

Le modèle Guy Delisle est désormais établi : avec Bienvenue en Chine, Milad Nouri décline, pour son pays d’adoption et son secteur économique, les aventures de Guy Delisle à travers la planète. L’esprit est similaire, découverte, curiosité, sympathie et mise en scène de l’occidental qui s’intègre progressivement dans une société. Le plaisir est donc aussi similaire et ce carnet de vie est très plaisant. La comparaison s’étend au graphisme, même si au pinceau, Tian-You Zheng aurait pu travailler davantage les visages et les décors. Mais hormis ce léger bémol, ce journal, qui s’étend sur quelques années, se lit avec plaisir, non seulement à titre ethnologique, pour une découverte de la culture chinoise et de ses complexités, mais également comme une nouvelle histoire de Candide dans un Orient à décrypter. Les fans d’exotisme, les curieux de la société chinoise et plus globalement les amateurs de voyage apprécieront ce Delisle like.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 18/09/2019 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)