L'actualité du livre
Bande dessinéeet Chroniques - Autobiographie  

Fraise et chocolat 2
de Aurélia Aurita
Les Impressions nouvelles 2007 /  16 €- 104.8  ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-87449-033-0
FORMAT : 14,8x21 cm

Journal trop intime

Petite surprise ditoriale de lanne passe, Fraise et Chocolat avait fait beaucoup parl, mme les moins bavards. Aurlia Aurita racontait l en dtail ses lans du cul avec son compagnon et mettait en scne une suite de sayntes aux allures de porno chic et chou, gentiment provocateur. Derrire la crudit des mots et des images, qui a en grande partie fait le succs du livre, Aurlia Aurita voquait aussi une jolie aventure passionne, les folles scnes de sexe dbrides allant de pair avec les attendrissants espoirs amoureux dune jeune femme daujourdhui. Si lalbum, tournant finalement vite en rond, navait rien du chef-duvre proclam ici et l, il se lisait non sans dplaisir et avait le mrite denvoyer valser tabous et hypocrisie crispe avec une candeur dsarmante et une libert de ton plutt rjouissante.

La surprise avec ce deuxime volet cest quon ne lattendait pas ! Fraise et chocolat tait comme une suite de pages scrupuleusement extraites dun journal intime, choisies selon leur degr daffinit une seule et mme thmatique coquine et recueillies dans un unique volume, le reste du journal tant laiss confidentiel. Laventure aurait pu (d ?) sarrter l, le livre faisant un tout cohrent dans ses obsessions et peignant le tableau dune histoire amoureuse un moment donn.
Dans ce deuxime volume, le tri nest plus slectif, et Aurlia Aurita raconte tout et un peu nimporte quoi. On retrouve ainsi le couple Chenda et Frdric, qui aprs les premiers mois damour fusionnel et class X, connat un relatif apaisement, et donc dautres pripties forcment moins enthousiasmantes. Certes, les joyeuses galipettes sont toujours au rendez-vous, et son lot desbroufe gaiement provocante avec (leon de fist-fucking et autres cinq lgumes par jour bons pour la sant), mais Aurlia Aurita parle aussi et surtout de son quotidien, des sances de ddicaces de Frdric, de sa vie lhtel et de lvolution de ses sentiments. Et malgr quelques moments russis (le voisin en colre), la suite de ces aventures au pays de la vie perd de sa pertinence, les anecdotes tant souvent peu captivantes, et lhumour plat. On est cette fois bel et bien l dans la tendance je blogue donc je suis , avec ses bons cts (graphisme vif et spontan) mais surtout ses ennuyeux dfauts, lorsque nimporte quel micro-vnement est cens devenir passionnant une fois mis sur papier.

Tout le livre repose ainsi sur un drle dquilibre, entre quotidien anodin, situations pseudo dramatiques autour de lvolution du couple (Chenda et Frdric vivent leur relation cache) et scnes chaudes qui ont fait le succs du premier opus. Diffrentes directions qui marquent un svre manque dinspiration. Si Aurlia Aurita continue demprunter la voie de lautobiographie, on ne peut quesprer que ce deuxime volet se dcouvrira a posteriori comme une tape, une priode charnire avant quelque chose de plus consquent, un milieu moyen.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 05/11/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)