L'actualité du livre
Bande dessinéeet Policier - Thriller  

Ô dingos, ô châteaux !
de Jean-Patrick Manchette et Jacques Tardi
Futuropolis 2011 /  19 €- 124.45  ffr. / 104 pages
ISBN : 978-2 -7548-0696-1
FORMAT : 22x31 cm

Polar far west

La rencontre, si elle eut jamais lieu, de Jean-Patrick Manchette inventeur du polar social et militant et de Tardi, le papa dAdle Blanc-Sec, et t prometteuse : ce nouvel album, aprs Le petit bleu de la cte Ouest, et La position du tireur couch, confirme la fois le talent de Tardi et la verve de Manchette. Et surtout, il donne avoir une complicit entre deux auteurs, sensibles lun comme lautre un ton plus social, au dtournement des codes du genre au profit dun discours un rien militant. Dans ce nouvel opus, qui adapte un roman moins connu de Manchette, on retrouve quelques thmes rcurrents dans luvre des deux auteurs : un complot, un tueur bizarre et mal barr (Thompson), une femme libre et lgrement drange (et lgrement dangereuse aussi), des truands un rien maladroits, voire franchement nuls les voies du hasard.

Lhistoire est celle de Julie Balanger qui, aprs cinq annes dans une institution psychiatrique, est embauche par le richissime Michel Hartog, un architecte qui gre la fortune de son frre, pour soccuper de son neveu Peter, un orphelin, unique hritier de ses parents, riche et odieux. Drle de choix : Julie est une pyromane et une voleuse, psychologiquement fragile pas le genre de personne qui confier un enfant. Et Hartog a des ennemis, combien, commencer par Fuentes, un ex associ un rien envieux. Et dailleurs, a ne loupe pas : peine en fonction, elle est kidnappe avec son petit protg. Heureusement, les truands sont des demi-sels, le genre pas dou, et Thompson, leur chef, a quelques problmes gastriques qui viennent bousculer un beau plan. Enleve, manipule, bientt accuse de kidnapping, Julie na pas beaucoup dalternatives : quelquun de raisonnable se serait rendu la police, pour claircir laffaire Mais Julie nest pas quelquun de raisonnable, surtout avec un couteau entre les mains

Une intrigue efficace, au service dune galerie de personnages aussi dlirants les uns que les autres car le vrai charme de ce polar, cest la cohorte de dingues lancs sur les traces de Julie et de Peter, dans un ambiance brutale qui sapparente au far west (voir la scne dans le supermarch, dune violence surraliste) : pour le lecteur qui, simplement, glisse dans la folie de Julie, la fuite se transforme en une odysse criminelle o tous les moyens sont bons pour se dbarrasser des truands et de leur chef. Comme souvent avec Manchette, on quitte la civilisation, la socit de consommation, et lon se retrouve en pleine cambrousse, dans une nature plus propice aux fauves humains. Dsormais trs laise avec cette ambiance, Tardi livre une adaptation fidle, toujours aussi russie.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 27/11/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)