L'actualité du livre
Bande dessinéeet Policier - Thriller  

L'Anatomiste
de Nicolas Tackian , Stéphane Miquel et Loïc Godart
Soleil - Latitudes 2005 /  19.50 €- 127.73  ffr. / 144 pages
ISBN : 2849461199
FORMAT : 24,7 x 34,3 cm

Les cousins de Jack l'éventreur

LAngleterre au milieu du XIXe sicle : quelque part dans une ville industrielle, Healthheart, o fleurit lindustrie et son cortge de misres, on retrouve des cadavres nucls, massacrs qui font penser luvre dun mdecin doubl dun tueur en srie lhistoire vous rappelle quelque chose ? Pourtant, ce nest pas Whitechapel et il ne sagit mme pas de Jack lventreur mais dun mule, ou plutt dun couple dmules au service dun savant fou, Knox, spcialement intress par les yeux et leur mystre. Aprs avoir dterr des cadavres, Mac Grave et Laird, les deux entrepreneurs vont chercher un moyen plus efficace de trouver des cadavres frais Mais le destin, farceur, finit par rattraper les criminels avec, au bout du compte, la mort ou la folie. Atmosphre, atmosphre !

Lanatomiste est un rcit sombre, hant par la figure du serial killer victorien, o la mchancet des uns se heurte la bassesse et la mdiocrit des autres. Healthheart, son quartier ouvrier, ses prostitues et ses pubs enfums a des faux airs de Londres. Le scnario de Tackian et Miquel, bien rythm, commence comme une enqute banale pour sachever dune manire particulirement terrifiante, par une sorte denterrement vivant. On songe des influences cinmatographiques (Lantre de la folie, Birdy) ou littraires (Poe, Lovecraft) que lon peut dailleurs retrouver dans certaines images (en conclusion notamment) et certains angles de vue frappants. Il y a en tous les cas un travail de mise en scne et de cadrage trs inspir, servi par une palette de couleurs qui dcline, en le nuanant, ladjectif glauque dans son acception originale.

Le graphisme de Godart, vaguement dstructur, limite cubiste, peut dconcerter dans un premier temps, mais rapidement, le lecteur est pris englu dans un univers graphique particulier et original, parfaitement adapt un scnario bien rythm. On a limpression que le fog londonien, ml au smog des capitales industrielles, sest abattu sur cet album aux tons vert-de-gris et cest l lune des russites dun dessinateur sensible aux ambiances autant quaux personnages le lecteur se sent peu peu gagn par le malaise qui sest dvelopp dans la ville et jusque parmi les assassins. Les personnages sont dailleurs assez ambigus, ni assez mauvais pour tre dtestables, ni assez manipuls pour tre excusables.

En arpentant avec Laird et Mac Grave les pavs dHealtheart la recherche dune victime, on croise les ombres de dfunts sans yeux, comme une sorte de carnaval cauchemardesque : le rcit, mi-chemin entre le thriller victorien et le fantastique gothique, ravira les amateurs de crimes la Belle Epoque, sensibles un univers graphique stimulant.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 28/02/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)