L'actualité du livre
Bande dessinéeet Aventure  

Le Capitaine Écarlate
de David B. et Emmanuel Guibert
Dupuis - Roman Aire Libre 2010 /  14 €- 91.7  ffr. / 88 pages
ISBN : 978-2-8001-4528-0
FORMAT : 17,7x24 cm

Sur les pavés la plage

Rdition en petit format (pourquoi ? le grand tait trs bien) dun chef-duvre de la bande dessine de la dernire dcennie. Ce Capitaine carlate a tout : un scnario orignal, mancip, un dcoupage simple et ar, un dessin lgant doubl dun joli travail sur les couleurs, prcis et caractristique, et enfin une ambiance, plongeant le lecteur dans un monde subtilement dcal, entre horreur et aventure romanesque.

Cest dabord la rencontre de deux auteurs : dun ct David B. dj port sur le rve et les histoires errantes. De lautre Emmanuel Guibert, habile de ses encres, laise pour faire de son style o la simplification grignote le ralisme un tremplin vers limaginaire. Ces deux lettrs rudits et curieux convoquent pour loccasion un troisime compagnon de sortie, en loccurrence un esprit, Marcel Schwob. Lunivers de lcrivain symboliste est ici mis lhonneur pour une histoire abracadabrante mais belle, aussi potique que fantastique, et confrontant avec habilet les rgles du feuilleton et du serial aux liberts du texte et des histoires sans fond.

On envie les lecteurs qui dcouvriront pour la premire fois cet album. Certes les relectures ne lont pas us, mais le baptme reste une belle exprience. Tout commence lorsquon dcouvre dans un Paris 1900, entre Vidocq et Fantmas, un cadavre vid de ses entrailles. Plus tard, cest une troupe de pirates des vrais pirates qui assigent un bistrot de la capitale et senfuient en provoquant une tempte. La suite est du mme flacon : un navire survole Paris continuellement port par une langue de mer, une chaloupe accoste les tages, les ttes volent et sintervertissent, et les colliers de cordes dclenchent de violentes bourrasques.

La posie qui traverse toutes ces pages nempche pas le rcit dtre simplement efficace comme un bon roman de gare. Les pripties sont nombreuses et les auteurs noublient pas de donner une explication - mme fantaisite - lirrationnel, sous peine de perdre le lecteur. On y parle de voyages et d'horizons lointains tout cela sans quitter les pavs de la capitale. De duels l'pe et de tours de passe-passe impossibles.

Le hros malgr lui cest Marcel (Schwob) qui rve dune vie daventurier alors quil nest quun intellectuel, vivant au milieu des ses livres. Lorsque le Capitaine dbarque chez lui pour emporter la belle Monelle, Marcel se prend les pieds dans la couverture du lit avant de finir la tte dans ses bouquins. Mais face au danger, cest justement cette rudition qui lui sauvera la vie : une premire fois alors quil sapprte subir le supplice de la planche, une seconde fois lorsquil affronte le Capitaine. Cest alors limagination qui prend le dessus sur la force, le raconteur dhistoires qui aura pour armes les mots, capable de crer et de dtruire en une seule phrase. Cest l un joli hommage aux faiseurs de fables ainsi quaux amoureux des livres. Guibert et David B. en font partie, ils parlent ici deux-mmes et de leur mtier, et ils parlent des lecteurs qui voudront bien les suivre dans leur imaginaire mouvement.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 14/06/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)