L'actualité du livre
Bande dessinéeet Aventure  

De Cape et de Crocs (tome 8) - Le Maître d’Armes
de Alain Ayroles et Jean-Luc Masbou
Delcourt - Terres de légendes 2007 /  12.90 €- 84.5  ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-7560-0318-4
FORMAT : 23x32 cm

De pieds en cape

De Cape et de Crocs nest pas une srie ordinaire, et elle le dmontre une nouvelle fois. Nombreuses sont les bandes dessines daventure sengouffrer dans les terrains connus du genre ; ds le dpart, celle-ci au contraire puisait ses sources dans le thtre et la littrature classique. Un contre-pied ironique qui lui assura sans doute une bonne part de son succs.
Nous voil maintenant au huitime volume, et les errances de Don Lope et Maupertuis sont devenus une pice solide du catalogue de leur diteur. Pourtant, l o beaucoup choisissent la facilit en dclinant une formule, Ayroles et Masbou conservent leur ton rudit, voire le radicalisent.

Depuis trois albums dj, Don Lope (le loup), Armand de Maupertuis (le renard) et Eusbe (le lapin), mousquetaires valeureux au service de la justice, sont arrivs sur la lune. Ils y ont rencontr un roi bienveillant, et ont pris son parti contre linfme prince Jean. Pour assurer leurs chances dans la guerre qui ne peut manquer de survenir, ils sont rapidement partis la recherche du Matre dArmes, Cyrano de Bergerac plus lgendaire encore en haut quil ne lest ici-bas.
Dans ce volume, nous faisons enfin sa connaissance. Et le rythme aussitt sacclre, comme pour compenser la lenteur du prcdent pisode. Les deux camps se dressent, jusqu la guerre invitable.
Le rythme est peut-tre mme un peu trop rapide, laissant limpression dun va-et-vient dun tome lautre, loppos de la savante construction du premier cycle. force daccumuler les personnages, il est parfois dlicat de les manipuler tous en mme temps, et de consacrer de lespace toutes les narrations. La reprsentation thtrale devant le prince Jean, par exemple, souffre de la comparaison avec celle du quatrime tome.

Mais cela mis part, Ayroles et Masbou ne dmritent pas, et prennent mme la peine de se livrer deux morceaux de bravoure, en dbut et en fin de volume. Cest l loccasion de voir ltendue de leur plaisir (et du ntre) sautoriser des fantaisies o les dialogues rims et la bichromie sinstallent furieusement. Ouvrir son tome sur un combat men coups dalexandrins rudits est audacieux pour un lancement marketing. Cest pourtant tout fait russi.

Rfrences classiques, vocabulaire prcieux, Ayroles assure une trame de qualit o Cyrano de Bergerac (qui a le bon got de rester incognito) parle de lArioste et de Molire, avant de nous prsenter trois mousquetaires qui voquent farouchement Dumas. Lhumour se fait plus rare que prcdemment, mais cest pour donner plus de place la posie et laction proprement dite. Quant Masbou, il met une fois de plus sa splendide palette de couleurs au service dun dessin solide et expressif. Les chimres, cratures diaphanes nes dune aurore borale, prouvent que la couleur traditionnelle a encore de beaux jours devant elle dans la bande dessine grand public.

Pour conclure ce durcissement de ton, les auteurs choisissent une fin inquitante, laissant entrevoir la dfaite (voire pire) de leurs personnages. Mais ne nous y trompons pas. Si le duo na toujours pas annonc de fin programme la srie, cest quil leur reste encore de nombreux pisodes raconter. Les nouveaux rebondissements ne devraient pas trop se faire attendre.

Clément Lemoine
( Mis en ligne le 11/12/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)