L'actualité du livre
Bande dessinéeet Les grands classiques  

Spirou par Rob-Vel - Intégrale 1938-1940
de Rob-Vel
Dupuis 2013 /  24 €- 157.2  ffr. / 312 pages
ISBN : 978-2-8001-5706-1
FORMAT : 22x30 cm

Spirou et les héritiers

Pour les soixante-quinze ans de leur personnage ftiche, les ditions Dupuis mettent les bouches doubles. Spirou est lhonneur dans deux gros volumes trs attendus, sous la direction de Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault. Dans le premier tome de La Vritable Histoire de Spirou, nous redcouvrons lhistoire du hros et de son journal de 1937 1946. Et dans Spirou par Rob-Vel, nous assistons enfin lexhumation dune archive majeure. Lintgrale de ses premires aventures, prcdes dune synthse des dernires connaissances historiques.
Spirou est un des personnages majeurs de la bande dessine francophone, et un des plus anciens toujours en activit. Ses aventures par Franquin sont un des canons indboulonnables de la tradition belge, et certains rcits de Jij ou de Tome et Janry sont passs dans lhistoire du genre. Au point quaujourdhui, chaque nouvel album est une gageure, et chaque reprise par un nouvel auteur lobjet de profonds dbats esthtiques.
Mais dans cette effervescence, on oublie souvent le patriarche Rob-Vel, crateur du petit groom en 1938, et signataire de ses aventures jusqu la reprise en main par Jij. A part une introuvable rdition en noir et blanc et quelques rares reprises incompltes, les planches de cette priode taient invisibles. Do limportance de cette redcouverte, sur laquelle tout amateur de Spirou est oblig de se jeter.

Comme on sen doutait, lessentiel des planches de Rob-Vel nont pas la beaut de celles de ses successeurs. Elles ne sont pas aides par la disparition des originaux, remplacs pour loccasion par des reproductions des journaux dj abms par le temps. Mais les dessins eux-mmes sont parfois dcevants. Cest une poque trouble que ces annes 1938-1943, o le dessinateur, form au studio amricain par Martin Branner, confie demble la ralisation de Spirou son pouse et scnariste, Blanche Dumoulin, et un camarade peintre, Luc Lafnet. la mort de celui-ci, voil Rob-Vel sous les drapeaux. Blanche confie la bande des dessinateurs de passage, recopiant parfois les personnages tant bien que mal. Do une premire partie de volume en dent de scie, avec des changements de rythme et de style frquents.

Dans la deuxime partie, le talent de Rob-Vel est plus marquant, dans la mesure o il reprend la main sur la srie et y dveloppe un univers personnel. Les aventures du boxeur La Puce, ou le voyage sur la plante des Zigotos, montrent bien la qualit de son travail, fantaisiste et cohrent. Le dessinateur samuse multiplier les dtails amusants, travailler des gags rcurrents, intgrer un peu de satire dans son rcit enfantin. Ces planches-l montrent un plaisir communicatif, et procurent un bain de nostalgie rjouissant.

Pourtant, dune partie du livre lautre, on est surpris de voir quel point toutes ces pripties font corps pour annoncer, dj, lambiance du Spirou classique. Lunivers quon croyait codifi par Franquin puise bien ses racines dans ces rcits biscornus, ces mlanges de genre et de dessins, dancrage dans le rel et de douce folie. Spirou a toujours t composite, fait de plusieurs expriences confondues. Alors que les notes de Rob-Vel et sa femme montrent bien quils veulent en faire un hros daventure, les premires pages alignent des gags sur le thme du folklore belge (les Gilles de Binche, le pays minier, le dfil du roi...), avant de basculer brusquement dans un quotidien de globe-trotter. Ce mlange dhumour et daventure pose les bases dune fantaisie que ne partageront jamais ni Tintin ni Lucky Luke.

Plus troublant encore : Sosthne Silly, un savant fou avec des ondes nfastes dignes de Zorglub; ou Jim, un cousin mal intentionn qui annonce Zantafio. Et encore des dguisements, un frre jumeau, des animaux prodiges, de lexotisme colonialiste et des clins dil au lecteur. Franquin navait pas lu Rob-Vel, Jij peine : mais on sent lempreinte du fondateur traverser indirectement les gnrations. Dautres dtails surprennent, comme des collages inattendus avec lunivers de Spirou : cette atmosphre quon croirait tire des Cigares du Pharaon, ou le Lotus Vert et la princesse Baba, deux jolies femmes davant la loi de 1949.

Ainsi, Spirou reprend ses racines, son ancrage dans une littrature populaire feuilletonesque qui allait, bientt, nexister plus quen bandes dessines. Il tait temps, enfin, de savoir sur quoi des gnrations de dessinateurs sappuyaient inconsciemment les uns aprs les autres.

Clément Lemoine
( Mis en ligne le 27/01/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)