L'actualité du livre
Bande dessinéeet Les grands classiques  

Boule & Bill - Tome 28 : Les Quatre saisons
de Roba
Dargaud 2001 /  7.94 €- 52.01  ffr. / 46 pages
ISBN : 2-87129-353-8

Cocker en stock

Roba est un héritier paradoxal de Franquin : alors que le père névrosé de Gaston ne cessait de se remettre en cause, le vingt-huitième album des deux rouquins pourrait avoir été dessiné en 1959. La banlieue bruxelloise n'est toujours pas ravagée par les antennes paraboliques ou les paniers de baskets, et c'est en 2CV que l'on part en vacances. Les parents de Boule ne sont pourtant pas devenus des collectionneurs fortunés, ni des jeunes à la mode comme les cousins Modeste et Ponpon. Ils s'évertuent simplement à persister dans la condition sociale que leur a assignée leur créateur. Et, quarante ans après, cette identification de la petite bourgeoisie à sa définition propre - ne jamais changer en rien - est toujours aussi fascinante. Madame ne sort pas en été sans son chapeau cloche, tandis que Monsieur, jean et chemise orange le week-end, garde pendant les vacances les poissons rouges du patron.

Et, pourtant, le millième gag a dû être dépassé sans que les amateurs se lassent. Certes, le rythme faiblit : il a fallu cinq ans au cocker anthropomorphe pour réunir ces quarante-six pages sur le thème des quatre saisons. Et les tubes, en bande dessinée comme en musique classique, se traitent en suivant les règles : orages estivaux et feuilles d'automne, rien n'y manque. Pas même, dans cette dernière partie, une mélancolie qui laisse rêveur.

Et si Roba en avait assez ? Et si c'était le dernier Boule et Bill ? Après Franquin, après Will, après Morris et tous les autres, il n'en reste pourtant pas beaucoup des témoins du Spirou de la grande époque.

Nicolas Balaresque
( Mis en ligne le 11/12/2001 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)