L'actualité du livre
Bande dessinéeet Les grands classiques  

Ernie Pike (vol. 1)
de Hugo Pratt et Héctor G. Oesterheld
Casterman 2003 /  16.50 €- 108.08  ffr. / 78 pages
ISBN : 2203344008
FORMAT : 24 x 32 cm

Reporter de guerre

Ernie Pike est n en 1957, en Argentine, des imaginaires conjoints dHugo Pratt et Hector Oesterheld. Les rcits du reporter de guerre staleront sur prs de 20 ans, pas toujours sous le pinceau de Pratt, qui partagera la paternit graphique de son hros ds lanne de sa cration. Quand Pratt quitte dfinitivement lArgentine, en 1962, il a dessin pas moins de 34 pisodes dErnie Pike. Publis en France diverses priodes et dans le dsordre, les rcits dErnie Pike font aujourdhui lobjet dune nouvelle dition chez Casterman : ce premier tome comporte cinq rcits, de 7 25 pages chacun.

La prface fort clairante de Dominique Petitfaux, auteur de deux livres dentretiens avec Pratt (Le dsir dtre inutile chez Laffont en 1991, et De lautre ct de Corto chez Casterman en 1996), nous apprend que le personnage dErnie Pike sinspire dun journaliste qui a bel et bien exist, Ernest Pyle, mort 45 ans sous les balles japonaises, la fin de la Seconde guerre mondiale.

La couverture de lalbum pourrait prter confusion : il nest pas tant question ici de rcits guerriers que dhistoires dhommes (et de femmes) par temps de guerre, celle de 39-45. On ne trouvera ni vritables horreurs ni misrabilisme dans ces cinq rcits, mais des moments de vie qui frlent ldification. La guerre expulse hors de leur vie ceux qui la font ou la subissent. Mais dans un thtre barbare, les acteurs ne sont pas forcs de ltre. Cest peut-tre lcart du cours normal des choses, justement, que trouve sexprimer la noblesse de certains sentiments : lamiti, la loyaut, la fraternit Ernie Pike nest l que pour amorcer ses rcits, il se retire bien vite de la scne, laisse la place des personnages complexes et touchants, puis revient tourner la page de ses souvenirs du front. Reste pour le lecteur un sentiment ml de tristesse et de bonheur. Tristesse devant labsurdit de ces vies qui senvolent, bonheur pourtant davoir crois le chemin dErnie Pike et de lavoir cout nous parler de ceux-l qui auraient pu partir dans la plus grande indiffrence, et ntre que des noms parmi dautres sur des monuments aux morts.

Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 25/01/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)