L'actualité du livre
Bande dessinéeet Revues, essais & documents  

Papier
de Collectif
Delcourt 2013 /  9.95 €- 65.17  ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-756064139-1
FORMAT : 12,7x18 cm

Dans la pénombre, deux yeux de fauve vous regardent.

Ces derniers mois, la bande dessine qui bouge se faisait sur Internet. Le phnomne des revues en ligne, Professeur Cyclope et Mauvais Esprit, montrait que les auteurs relanaient l'innovation digitale. Mais une salve de rentre prouve que le papier n'est pas en reste, avec une srie de nouvelles revues diffuses en librairie, de Mon Lapin La Revue dessine, en attendant Aaarg. On aurait logiquement attendu Lewis Trondheim et Yannick Lejeune sur le terrain numrique : le second s'est fait connatre en organisant le festiblog, tandis que le premier a marqu la bande dessine digitale avec Le Blog de Frantico ou Bludzee. Pourtant, les voil en premire ligne de cette nouvelle flotte l'assaut des librairies.

Avec son titre Papier, leur revue joue la provoc. Tmoin ce robot dessin par Trondheim en page de garde, qui en trouve un exemplaire dans les ruines d'une civilisation. Mais l'lan cratif, dsormais, se conjugue la fois sur cran et en recueil. Le format, manga plus que roman, et les compositions clates montrent bien que Papier est en phase avec la modernit. Les rflexes archaques d'une tradition vieillissante sont loin malgr la rsistance du support nous retrouvons donc l'lgante Florence Dupr-Latour et l'extraordinaire Jrme Anfr, galement prsents sur Internet. D'autres auteurs sont plus inattendus : deux amricains et quelques dbutants franais dcouvrir.

D'un rcit l'autre, on retrouve un got commun pour l'humour et le ludique. Que la planche de Guy Delisle soit cache comme un bonus de CD implique une envie de dcalage jusque dans l'objet. Combien auraient os choisir comme thme du premier numro un animal mort? Originalit et convention sont au programme. En comparaison, la nouvelle formule de Mon Lapin brille la fois par l'absence de Trondheim et par un ton globalement convenu.

Les genres les plus diffrents se succdent dans Papier, du thriller l'autobiographie. La revue s'ouvre sur une superbe rinvention du Livre de la Jungle par Bastien Vivs, pre et touchante. Nous avons ensuite le plaisir de retrouver Richard, l'ternel adolescent anim par Lewis Trondheim dans les pages de Lapinot, pour un sketch dans les alles du cimetire. Avec la troisime histoire, une fable cynique de l'amricain Dylan Meconis, nous sommes dj convaincus et le reste du recueil, malgr des formats courts moins marquants, se lit d'une traite. Au nombre des bonnes surprises, un rcit contre-emploi de Grgory Panaccione. Ses deux albums Toby mon ami et me perdue ont fait connatre ce virtuose de la couleur dans des longs rcits quasi-muets : nos certitudes s'croulent en le retrouvant ici en noir et blanc, dans un polar loufoque la limite de la parodie. Autre mention spciale pour le rcit autobiographique de Florence Dupr-Latour, qui confesse la complexit de ses sentiments successifs pour sa chienne. Notre dtresse humaine en ressort plus vive, mais pas plus noble.

Il est amusant de constater que Papier repose essentiellement sur la force du rcit, l o ses concurrents numriques s'appuient sur des innovations formelles formats trs courts et ruptures technologiques. Retrouver le plaisir de l'immersion dans un univers d'auteur, le temps de quelques feuillets, est une trs bonne nouvelle.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 30/09/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)