L'actualité du livre
Bande dessinéeet Revues, essais & documents  

Armoriques. Balades de Corto Maltese en Bretagne
de Jacques Ferrandez et Michel Pierre
Casterman 2004 /  18.50 €- 121.18  ffr. / 208 pages
ISBN : 2-203-32611-5
FORMAT : 12,5 x 22,6 cm

Dans l’esprit de Hugo Pratt

A priori, on ne voit pas bien le lien qui unit Corto Maltese et la Bretagne. Le bel aventurier aux yeux pers et loreille troue est certes le fils dun marin des Cornouailles, mais les Cornouailles ne sont pas la Bretagne. Une de ses aventures rapporte dans Les Celtiques a bien pour cadre lIrlande, et lon y voit le sage Merlin et la belle Morgane, mais lIrlande non plus nest pas la Bretagne

Corto a donc peu voir avec la Bretagne dans laquelle nous convient ici Michel Pierre, auteur qui a dj pas mal brod autour de luvre de Hugo Pratt (Les Femmes de Corto, etc.), et le dessinateur Jacques Ferrandez. Cela nen tmoigne que davantage, indpendamment de lamour que Pierre et Ferrandez portent tout la fois Pratt et la Bretagne, de la dimension mythique dsormais atteinte par Corto Maltese. Laventurier que Pratt fait apparatre lors de la guerre russo-japonaise de 1905, et disparatre lors de la guerre civile espagnole de 1936, est en effet devenu, au fil des annes, lincarnation dun certain type de voyage, qui semble admirablement adapt une certaine sensibilit moderne.

Corto reprsente le voyageur lent, celui que ne pressent ni lexiguit du temps des vacances ni lagitation des tour-operators ; il est celui qui prend son temps. Corto reprsente aussi le voyageur attentif lesprit des lieux, aux coutumes locales, si cruelles soient-elles (pensons la magnifique figure de Cush dans Les Ethiopiques) ; il est celui que lautre intresse. Corto, enfin, incarne lattirance pour un voyage qui est aussi mtaphysique, qui ne concerne pas seulement les objets et les paysages, mais aussi les mondes imaginaires dont ces objets et ces paysages sont la manifestation ; il est celui qui voit les fantmes.

En cela, semblent stre dit Michel Pierre et Jacques Ferrandez, Corto est adapt la Bretagne, terre qui prend son temps, terre dautonomie culturelle, terre de mystres. Telles sont les probables raisons qui justifient que ces balades en Bretagne soient places sous les auspices de Corto Maltese. Car les dessins de Pratt et pour cause sont peu nombreux dans ce livre dit sous forme de guide de voyage. Ce qui ne veut pas dire que liconographie y soit ngligeable, loin de l : non seulement le livre contient de belles illustrations (gnralement empruntes aux graveurs et aux photographes du XIXe sicle), mais Jacques Ferrandez, qui est un merveilleux dessinateur, a travaill ici dans le style de Pratt, et nous offre de magnifiques dessins la plume, en noir en blanc. Les ankous de Bretagne, les oiseaux marins, sur le modle des clbres mouettes de Pratt, les calvaires bretons, les mgalithes, les cathdrales et les sanctuaires sont magnifis par son trait. Plaisir de lil toutes les pages.

Le texte de Michel Pierre, quant eux, ne proposent pas de balades prcises, qui seraient trop contraires lesprit de vagabondage de Pratt et de Corto Maltese. En huit chapitres impressionnistes, ils voquent plutt une Bretagne de la culture et du mystre, centre sur les mgalithes, lhritage des Celtes, les vieux saints bretons ou la lgende de la mort Au vrai, il y a peu de Pratt authentique, dans cet album, mais beaucoup de son esprit ; et lon ne devrait pas regretter demporter en Bretagne, aux cts dun guide vritable et des Celtiques, ce livre rveur et beau, qui nest ni un guide de voyage ni une bande dessine.

Sylvain Venayre
( Mis en ligne le 27/03/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)