L'actualité du livre
Bande dessinéeet Adaptation  

Le Paradis perdu
de Pablo Auladell
Actes Sud - l'An 2 2015 /  34.90 €- 228.6  ffr. / 316 pages
ISBN : 978-2330047764
FORMAT : 26,9x20,4 cm

D'aprs John Milton.
Traduit de lespagnol par Benot Mitaine.


Légende moderne

Le Paradis perdu est un des grands classiques de la littrature
anglaise. Le pote Milton y chante la chute de Satan, le pch dve et le
dpart du jardin dden. pope religieuse, luvre ne fait pas partie du
canon narratif dans lequel la bande dessine a le plus souvent puis ses
adaptations, et on ne connaissait pas encore dautre version dessine du
texte que des formes illustres. Pablo Auladell sest donc attel une
tche imposante, qui la occup plusieurs annes et se conclut aujourdhui
par un recueil traduit chez Actes Sud-Lan 2.

En dcouvrant sous cette forme le grand uvre de Milton, on est surpris par
sa modernit. Au-del de sa posie romantique, Le Paradis perdu suit
le parcours dun personnage la recherche de son propre bonheur, envers et
contre tout. Dans une poque cerne par la mode du Trne de Fer, on
croit revenir aux sources des combats pour la domination du monde. Satan,
premier antihros ?

Le recueil se divise en quatre parties. La premire, Satan , dessine
pour les ditions Huacanamo, a recours la trame et au fusain pour dessiner
les contours de lenfer, alors que le prince dchu y rassemble ses troupes.
La suite ne fut pas compose pour le papier, mais pour les ditions
numriques Minos. Sur terre et au ciel, elles racontent le combat pass de
Lucifer et la corruption des hommes.
Il sagit de dresser la limite entre lobissance et la libert. Lucifer,
lorsquil refuse le statut dange, le fait la fois par jalousie et par
indpendance. Il rfute la domination de son crateur, se considre comme
son propre gnrateur. Ce nest quainsi, en se posant comme son origine et
sa fin, quil parvient acqurir le libre-arbitre que les hommes cherchent
vainement. Il ny a quen refusant quon peut tre sr de choisir.
Cest ce que comprend Lucifer, en slevant contre Dieu. Cest le message
que transmet Gabriel aux hommes, en leur demandant de rsister la
tentation. Cest ce que sait ve, qui choisit de se mettre lpreuve,
quitte tomber, pour pouvoir pleinement exister.

Alors que dans le remarqu Je suis mon rve, Auladell pratiquait des
cases denses et une mise en page assez traditionnelle, il opte ici pour un
rcit plus lent, plus fluide. De grandes vignettes occupent les planches,
souvent rehausses dun cartouche directement compos dans le pome de
Milton. Texte et image saffichent en grand format, majuscules et demi-
pages, comme pour balancer la noirceur du contenu par la lgret de la
forme. Car les dessins sont empreints de la duret du charbon, ou au
contraire gracieux et thrs. Plus que dexpressions, il sagit de rendre
compte dun brouillard permanent, du ciel ou de la terre. Mme les couleurs
relvent du pastel, proches du noir et blanc. Il ny a pas de demi-mesure
possible.

Emport par ces miniatures, le livre se lit comme un roman, majestueux et
sombre. Il rend la mythologie chrtienne sa noblesse et sa posie, comme
un chant dessin qui couvrirait les lgendes du monde.

Clément Lemoine
( Mis en ligne le 27/04/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)