L'actualité du livre
Bande dessinéeet Humour  

L’Île aux cent mille morts
de Fabien Vehlmann et Jason
Glénat - 1000 feuilles 2011 /  15 €- 98.25  ffr. / 56 pages
ISBN : 978-2-7234-7679-9
FORMAT : 24x32 cm

Pirate d’eau douce

Quand deux auteurs dous se rencontrent. Dun ct Fabien Vehlmann, scnariste infatigable qui pond des histoires comme il respire, responsable de quelques-unes des plus belles surprises de ces dernires annes (Green Manor, Seuls, Les Cinq Conteurs de Bagdad, Les Derniers Jours dun immortel), et capable de sattaquer avec la mme matrise tous les genres, tous les formats, sans avoir non plus peur de se frotter aux grandes figures (la reprise des aventures de Spirou). De lautre, Jason, sans doute ce qui est arriv de mieux la bande dessine dhumour depuis Trondheim; un scnariste lui aussi laise dans tous les genres, et qui malgr un dernier album un peu en-dessous (Les Loups-Garous de Montpellier), a sign au moins deux chefs-duvre (Jai tu Adolf Hitler, Attends) et plusieurs autres ppites. Un style pur, une ligne trs claire , de nombreux silences, des ambiances mlancoliques peuples de personnages perdus entre apathie trange et impassibilit la Buster Keaton : lunivers de Jason est immdiatement reconnaissable, et totalement singulier.

Si Jason a lhabitude de travailler seul, on ralise vite la lecture de cet album en binme que la collaboration na pas t un exercice difficile. Vehlmann sest entirement plong dans lunivers de lartiste norvgien, en a extrait les principales caractristiques pour y glisser, avec aisance et vidence, son histoire de pirates. Plusieurs planches, surtout celles du dbut, fonctionnent comme celles traditionnellement faonnes par Jason : construction sobre, dialogues succincts, pseudo gags mlancolicomiques en fin de page, narration qui avance prudemment Ds lors, Jason napparat pas comme un simple illustrateur, mais bel et bien comme le moteur de lalbum, celui qui a su, implicitement, impos sa marque, son style. Ce travail est donc un modle de collaboration, un petit bonheur de rencontre.

Lhistoire raconte lpope de Gweny, petite fille qui vit seule avec sa mre, son pre ayant quitt le village cinq ans plus tt suite la dcouverte dune carte au trsor. Voil quaujourdhui, Gweny trouve son tour cette mme carte. Un navire de pirates convaincre et l voil partie sur les mers la recherche de son paternel, et accessoirement dun trsor. Trs vite, lle est en vue, mais, videmment, tout ne va pas tre aussi simple

Le rcit est limage des albums de Jason : il emprunte un genre populaire bien dfini (ici, la littrature de pirates), pour finalement mieux le contourner. Si les carts ne sont pas aussi marqus que dans Low Moon par exemple (qui sattaquait au western) ou Hemingway (mlangeant mmoires dcrivains et film de braquage), laventure nest pas dnue d-cts absurdes, laissant vite en plan la traditionnelle histoire de flibuste pour une toute autre aventure. On nage ainsi entre priple initiatique, rcit hroque et comdie potache.

On ne reviendra pas sur le dessin de Jason, au trait toujours impeccable, capable den dire beaucoup avec une tonnante conomie. Quant aux couleurs de Hubert, elle termine de donner cet album une belle atmosphre aux multiples ambiances. Lensemble est finalement assez rjouissant, lger, comme un petit divertimento entre deux morceaux plus imposants.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 31/01/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)