L'actualité du livre
Bande dessinéeet Humour  

La proie
de David De Thuin
Glénat - 1000 feuilles 2014 /  49 €- 320.95  ffr. / 1008 pages
ISBN : 9782344000144
FORMAT : 17x24 cm

Chemins de proie

Le pav de bande dessine est en train de devenir un format ditorial part entire. Toujours plus gros, toujours plus dense, il nous apporte le rconfort d'un temps de lecture garanti et d'un investissement maximum de tous les intervenants.
Avec cette histoire en dix mille cases rparties sur mille pages, la collection 1000 feuilles s'offre un beau cadeau d'anniversaire. Le catalogue le plus curieux des ditions Glnat, qui hbergeait dj Nine Antico et Marie Caillou, fte ainsi ses cinq ans d'existence et l'arrive de David De Thuin.

Le livre frappe d'abord par son exercice de style. En travaillant sur un aussi long format, De Thuin doit trouver un rythme nouveau. Il ne craint pas de s'aventurer le plus loin possible dans ses dialogues, menant une scne jusqu'au bout, et approfondissant les motions de ses personnages. Si le rcit pche parfois par gratuit, avec des cases qui tirent souvent la ligne, il y trouve aussi une identit nouvelle. La ralisation se rapproche de plus en plus d'une criture, avanant en droite ligne plutt que construisant un cadre. Du coup, le dessin s'affine, s'pure, approche parfois le symbole. De Thuin se laisse aller une mcanique du vide et du plein qui s'panouit dans des cases formidables de tendresse, de neige et d'toiles.

On pense aux planches de Rosy, de Herriman. l'oppos d'un Lewis Trondheim qui, dans les Carottes de Patagonie, partait d'une forme minimale pour la compliquer au fur et mesure, De Thuin commence son rcit avec un dessin dj stylis et l'affine ou l'paissit au gr des planches.
Le choix du scnario s'aligne sur cette ambition. Nous suivons les pas de Topuf, un mammifre canin chou sur un continent trange dont tous les habitants s'accordent pour le prendre pour l'lu. D'tape en tape, dans un enchanement d'pisodes qui se suivent plus qu'ils ne s'amplifient, Topuf rencontre les nombreuses espces qui peuplent l'le et leurs diffrentes coutumes. Nous perdons rapidement le fil des nombreuses pistes et nous suivons au jour le jour les diffrents personnages de De Thuin dans leur traverse du continent. Il leur fait souvent prendre des chemins de traverse, dbattre d'un sujet philosophique ou s'interroger sur la classification des espces.

C'est une histoire qui nous parle de la vie et de la mort, comme des phnomnes naturels qui peuvent se produire tout moment, et des petits riens qui font l'existence. De Thuin cherche une posie du quotidien et parvient souvent la mettre en scne, dans de petites cases o il esquisse ses drles de personnages. Ces bestioles, relevant d'une classification imaginaire des tres vivants, se tiennent quelque part entre Macherot et Buffon. On se souvient aussi des Zorilles, les premires btes que De Thuin nous avait prsentes, il y a longtemps, dans le journal de Spirou.
Malgr ce baroque, il est question d'un lu et des procds habituels la fantasy. Mais ici rien d'pique, et les clichs habituels sont dforms pour donner lieu de petites rflexions sur le quotidien. On retrouve donc quelques pisodes canoniques, comme l'tre dmoniaque dont on ne doit pas dire le nom, le rve prmonitoire ou le jardin malfique d'apparence paradisiaque. chaque fois, il s'agit moins de construire un suspens que de faire ragir, chacun sa faon, les nombreux tres de cet univers. Comme des petits bouts d'existence mis cte cte.

Clément Lemoine
( Mis en ligne le 15/01/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)