L'actualité du livre
Bande dessinéeet Humour  

Le Roman d’un gland - Albin à la capitale
de Samos
La Boîte à Bulles 2015 /  18 €- 117.9  ffr. / 96 pages
ISBN : 978-2-84953-210-2
FORMAT : 1§,5x24 cm

Noir et gland

Cest une histoire comme il en arrive tous les jours. Albin est heureux en couple avec Mathilde, mme si un observateur objectif se rendrait compte quelle est un peu moins heureuse que lui. Vient le jour o Mathilde doit dmnager, et elle en profite pour rompre. Perdu, Albin va dcouvrir les affres de la solitude. Montant Paris son tour, il promnera son chagrin de clibataire de rue en rue, la recherche de son ancienne ou dune nouvelle me sur qui lui redonnerait un peu destime de soi.

Ce quotidien est lobjet dune ribambelle de gags, de courts rcits et de tranches de vie, rassembls dans un rjouissant recueil aux ditions de la Bote Bulles. Prcisons que lauteur de ces lignes ny est pas vraiment tranger, puisquil a contribu au scnario dune double page et la publication de plusieurs autres dans les recueils des ditions Onapratut. En effet, lorigine de ce livre, il y a la foule htroclite des travaux de Samos depuis 2004, parus ici ou l dans des collectifs, sur son blog ou dans le magazine Psikopat.

Consquence de cette gense complexe, on sent dans de nombreux rcits la marque du temps. De page en page, le dessin de Samos sarrondit ou saffine, en dpit de toute chronologie. Parfois les vignettes se conjuguent en couleurs, dautres fois en noir et blanc. Les jeux avec le lecteur se succdent. Comme la marque dune renouvellement permanent, dun combat contre la monotonie du quotidien. Chaque matin, Albin se rinvente, devant son miroir, un trait en plus ou un sourire en moins. Et dans ces variations, nous dcouvrons un panach de styles et de formes allant tous dans la mme direction.

Pour autant, cet alignement de rcits fait sens : Albin, le loser, trouvera-t-il au bout de ce livre une raison de retrouver la foi dans lexistence ? La rorganisation des histoires pose un enjeu touchant, et on se prend avec vibrer, avec lui, sur ses chances dans un amour durable.
La trame est pourtant loin dtre banale. Dabord par lancrage gographique : pour Albin, ce voyage amoureux prend la forme du voyage Paris. Les tapes de la dcouverte, de lespoir, du renoncement, se concrtisent dans son rapport avec la ville-lumire, qui lillumine autant quelle laveugle. Cet alignement de lme et du corps dans des espaces solitaires transforme le gag mlancolique en satire de la vie citadine.
Autre originalit, Samos na pas peur de faire dans le cru. On pense parfois Joe Matt pour ce dshabillage candide. Le sexe, son obsession, sa ncessit, reviennent tout bout de champ dans les cases, mme si Albin en sort toujours avec une innocence intacte. Do un humour parfois gras, souvent fin, toujours noir.

Sans rien savoir de la vie de Samos, on devine, bien sr, la part dautobiographie dans cet album. On ne rit bien que de ce quon connat, et le dessinateur a d assez ctoyer la solitude pour en faire un thme de gags. Cest une raison de plus dapprcier la conclusion positive, lors de laquelle notre jeune hros trouve enfin le bonheur. moins que le rcit ne soit quune boucle continue et que lamour ne soit quun cynisme de plus ?

Clément Lemoine
( Mis en ligne le 03/05/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)