L'actualité du livre
Bande dessinéeet Humour  

Afterz
de Charles Berberian
Fluide Glacial 2017 /  17.90 €- 117.25  ffr. / 120 pages
ISBN : 9782352078869
FORMAT : 19x30 cm

Homo festivus

Le regretté Philippe Murray, dans l’un de ses derniers essais (Festivus festivus, 2005) analysait l’évolution de la société au prisme de la quête d’un bonheur festif. C’est en partant de ces prémices que Charles Berberian, coauteur de l’excellent Monsieur Jean et de tout un tas d’albums très inspirés sur la société moderne (Boboland, Le bonheur occidental) propose un album à la fois tendre, ironique et poétique sur quelques spécimens de l’homo post-festif, deux copines lancées dans une quête du bonheur moderne et leur chat philosophe, quelques garçons cherchant l’âme sœur et un chien sentimentalement perdu. Partant de ce petit groupe aux interactions parfois étranges (le yoga vu par un chat, ou la promenade en laisse du point de vue de toutou), il observe, suit les conversations comme les silences, nous entraîne dans d’improbables lieux festifs, boîte de nuit ou resto bobo, en quête d’un ego pas trop surfait et d’un peu de bon sens (en vain). Tel surfeur-créateur de mode dont le succès est largement conditionné par la dévotion qu’il se porte, tel jeune homme tristement amoureux et si seul qu’il ennuie même son chien, tel apollon de discothèque au cœur trop sensible pour une vie sentimentale… le monde festif est à la fois navrant et jouissif. Alors certes, il y a quelques perspectives : la prochaine révolution (le prochain iPhone ?), la prochaine application qui transformera (un temps) votre existence et vous aidera à trouver l’âme sœur/le meilleur coup de la soirée, la prochaine rencontre existentielle (une créatrice tordue, un philosophe qui fait l’amour aux arbres, etc.) Et puis, entre deux soirées, quelques séances de canapé-téléphone-copine pour débriefer une existence si branchée et si high-tech.

A lire cet album bien dans la file des précédents, on songe inévitablement à Sempé et à ses personnages perdus dans un monde qu’ils affectent de dominer, faute de le saisir : Berberian, tant par la finesse de son humour, que par la poésie de son trait, renoue avec ce style et donne à ses personnages ce côté un peu égaré qui faisait le charme des personnages de Sempé. Certes, les références ici sont contemporaines, la culture geek, l’ambiance « club » ou bien « lounge » et immédiate, le monde simple comme une appli (ou supposé tel), mais le charme est le même. Les strips, en quelques vignettes, font mouche, brocardant tel comportement immature ou débile d’un mot, voire d’une posture. Même les animaux de compagnies sont visés, et dans le monde d’Afterz, les personnages semblent attendre tranquillement un événement, quelque chose qui change leur vie…mais la fête est finie. Sauf pour le lecteur qui s’amuse et philosophe, rit et se demande, mal à l’aise, s’il il n’y a pas un peu de lui aussi dans cette galerie de personnages finalement très ordinaires et un peu dépassés. Un album drôle, jouissif, à la fois doux et profond, et qui démontre une fois de plus le talent et le coup d’œil incisif de Berberian.

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 02/10/2017 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)