L'actualité du livre
Bande dessinéeet Humour  

Notes (tome 11) - Un royaume magique
de Boulet
Delcourt 2018 /  15.50 €- 101.53  ffr. / 232 pages
ISBN : 978241300774
FORMAT : 14,7x26,4 cm

Drôle (et pas cher)

Voici le onzième tome de la série de bande dessinée la plus drôle du moment. Un moment qui dure tout de même depuis 2004. Le temps passe mais ne fait rien à l’affaire, les notes de Boulet restent un petit plaisir même pas coupable, une enchantement tant pour les yeux que pour l’esprit et les zygomatiques. On ne s’en lasse pas, on en redemande et entre deux tomes on relit les anciens.
Si de tous les blogueurs qui ont commencé à peu près au même moment, Boulet est le seul qui soit resté fidèle à ses notes, et qui en plus peut se permettre de les éditer, c’est qu’au-delà de raconter sa vie Boulet perçoit dans on quotidien moult choses que d’autres ne prennent pas le temps de relever tant ils sont penchés sur un nombril qui ressemble à n’importe quel autre nombril. Boulet voit la poésie du quotidien, la fantaisie d’un rapport humain, la prétention d’un film, il vole des instants précieux qui, si on y regardait un peu mieux, nous sauteraient également aux yeux. Mais bon, c’est un métier. Boulet arrive à faire de nos vies d’urbano-geek-cinephilo-netflixés un roman drôle et passionnant, une aventure. We can be heroes yeah.

Il y a dans ces pages de l’heroic fantasy, du stand-up, des conseils pour dessiner, des idées sur la vie, les gens, le cinéma, les animaux, les enfants, les grands-mères, les souvenirs… Boulet, donc, le personnage le plus drôle de la bande dessinée depuis Gaston revient dans de nouvelles aventures où le quotidien se pare d’atours drôles, nostalgiques ou fantastiques, au choix des humeurs de son auteur. Et puis il y a ce ton Boulet, cette façon évidente et simple de raconter les choses. Tout semble couler de source, d’une bulle à l’autre, d’une case à la suivante, un journal dessiné avec aisance, comme si l’auteur nous parlait directement.

Comme dans les précédents tomes, des pages inédites s’invitent entre des notes publiées sur le net. Ici, professeur Boulet nous parle du cerveau, ce truc à la fois très intelligent et sophistiqué mais qui nous fait aussi faire pas mal de conneries.
Enfin, les dernières pages reprennent une histoire parue dans la (défunte ?) revue Papier: encore une fois, c’est l’intrusion du fantastique qui s’invite dans notre quotidien, toujours cette envie de mélanger les deux, ce désir de rendre ce monde meilleur en l’imaginant plus fou. Boulet contribue à rendre notre routine un peu moins triste et grise. Cette folie, si elle n’est pas contagieuse, est en tout cas bienvenue dans nos lectures et dans nos cœurs.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 27/05/2018 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)