L'actualité du livre
Bande dessinéeet Humour  

Le Steak haché de Damoclès
de Fabcaro
La Cafetière éditions - Corazón 2005 /  9.5 €- 62.23  ffr. / 48 pages
ISBN : 2-84774-006-6
FORMAT : 16,5 x 24 cm

C’est l’histoire d’un mec

lheure o tout le monde se raconte sur le net, de ma boulangre Alain Jupp, on trouve proportionnellement quantit de blogs de dessinateurs qui mettent en images quelques petits faits tirs de leur quotidien et autres souvenirs de jeunesse plus ou moins enthousiasmants : nimporte quelle anecdote est bonne prendre pour en tirer la note du jour, le but tant de rendre intressantes et pertinentes les plus grandes banalits. Il va donc falloir sy habituer, aprs les autobiographies de ceux qui ont quelque chose raconter (de Maus Persepolis pour aller vite), lautobiographie du gars normal va devenir un genre part entire ! Toute la difficult tant de rendre ce quotidien palpitant et singulier.

Le Steak hach de Damocls (merveilleux titre !...) est de cette mouvance, la diffrence quune thmatique solide maintient lensemble des petites histoires recueillies ici. De plus, il sagit clairement de rire de son nombril, et pas forcment de ladmirer. Grce une autodrision constante, lalbum chappe en effet lcueil du rcit des affres de lartiste autiste. En quelques planches (de une quatre), Fabcaro parle de sa vie de dessinateur, de son enfance (beaucoup), et surtout de cette timidit maladive qui lui empoisonne la vie depuis belle lurette. Le jeune homme multiplie les blocages, a un mal fou communiquer, ne sait pas dire non et, ne parvenant pas dissiper les malentendus, il les laisse aisment sinstaller et grandir jusqu se retrouver totalement bloqu dans de drles de situations. Chaque saynte est prtexte un nouveau souvenir toujours embarrassant pour lauteur, mais comme lui conseille sa compagne, il faut prendre a comme une thrapie.

Ce premier album de Fabcaro (dont on a pu dcouvrir le travail auparavant dans Psikopat ou Tch!) est un moment de lecture plaisant ponctu de savoureux moments. Certains passages sont extrmement russis comme la planche chez le coiffeur, la rfrence Zelig de Woody Allen, ou encore le traditionnel album de Lucky Luke offert Nol depuis 25 ans Dautres moments restent plus convenus, le timide chronique ayant dj fait les beaux gags de nombreux humoristes, comdiens ou crivains. Mais Fabcaro sait insuffler suffisamment de rythme ses petites chroniques pour les rendre toujours pertinentes et efficaces. Et il y a de plus ce petit ton touchant et si honnte qui fait que tt ou tard on peut se reconnatre dans le personnage de Fabcaro. Avec un trait vif et dynamique, qui ne demande toutefois qu saffranchir de certaines influences videntes (Larcenet et Bouzard en tte), le jeune auteur promet avec cet album de belles et drles de choses pour lavenir.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 30/07/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)