L'actualité du livre
Bande dessinéeet Humour  

Donjon Monsters (tome 12) - Le Grimoire de l’Inventeur
de Joann Sfar , Lewis Trondheim et Nicolas Kéramidas
Delcourt 2008 /  9.80  €- 64.19  ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-7560-0776-2
FORMAT : 23x30 cm

Couleurs: Walter

Canards déchaînés

Ce qui devait arriver arriva : force de multiplier les poques, les pripties, les personnages, les rebondissements et les coups du sort, tout le monde commence semmler les pinceaux, et les bourdes dboulent. Ainsi le niveau (le moyen de datation mis en place pour la srie) indiqu en page de garde de ce nouvel album nest pas le 5 mais, dixit Trondheim en personne, bel et bien le 7, soit la suite immdiate de Retour en fanfare . On imagine que lerreur de numrotation sera corrige lors dune future rimpression. Plus difficile retoucher en revanche, le fait que Guillaume De la Cour porte sa taille la fameuse ceinture du Destin. De la Cour n'a pas vraiment l'pe du destin mais une copie pour faire croire, mais ce ne sera expliqu que dans le Znith 7 avec des super gags., dclare nouveau malicieusement Trondheim sur le forum des Murmures. Tout lesprit bricolo-potache de la srie est rsum ici. Si Donjon a quelque chose du puzzle, cest un puzzle labor lenvers, limage finale, totale, ntant pas encore connue de ses concepteurs et les pices ne sajustant parfois pas trs bien, il faut forcer un peu pour que le motif voulu se dgage finalement. Et surtout, au lieu de combler les blancs, les auteurs semblent singnier crer dautres vides, prfrant faire prolifrer leur univers plutt que le clturer. Au risque de semptrer dans ces diffrentes trames donc.

Pourquoi sembter en effet ? Donjon est un grand chantier en constante volution, des vis manquent, des crous tombent, et parfois les plans darchitecte se contredisent. Comme si, dans cette parodie dun univers cr de toutes pices et fourmillant de dtails la Tolkien, Donjon pouvait tout se permettre sans que cela ne nuise, jusqu prsent, sa crdibilit. Car au fond, tout cela reste de la fantaisie, de la farce, et les nombreux rebondissements pourvus par les scnaristes depuis le premier tome de la srie confirment que finalement, derrire une apparence de cohrence verrouille, cest la blague qui rgit avant tout cet univers.
Mieux encore, les pinaillages sont mme devenus lune des activits prfres des fans assidus de la saga. Comme si le fait de reprer les fautes et les contradictions scnaristique, loin de gangrener les albums, tait au contraire une source de plaisir supplmentaire, une valeur ajoute. Quelle autre srie peut se vanter dun tel privilge et dune telle complicit avec ses lecteurs ?

Ds lors, et de plus en plus, chaque nouvel album ne peut sapprcier pleinement quen le confrontant aux souvenirs des tomes prcdents. En loccurrence ici, Le Grand Animateur , Aprs la Pluie ou Retour en fanfare permettent de savourer toutes les qualits de ce Grimoire de lInventeur , chaque priptie ou dialogue se rpondant et conversant dun livre lautre. travers ces albums, le parcours du professeur Cormor est ainsi parfaitement mis en vidence, se terminant ici de faon plutt tragique.

Ce Grimoire marque aussi un petit tournant puisquil donne pour la premire fois le crayon un jeune dessinateur issu dun courant plutt mainstream, un pirate venu de chez Disney et Soleil, rien que a. Pour les dtenteurs des cls du royaume, cest un pas important et un pari gagn puisque Kramidas (Luuna) sapproprie sans difficult lunivers. Retour lenvoyeur en effet : Herbert nest quun lointain cousin de Picsou, et dans le duch de Vaucanson (anciennement Canard-Ville), Kramidas est ici comme chez lui, proposant une bande dessine animalire colore et mouvemente. Les dcors sont particulirement fouills et soigns, les physionomies toujours trs marques et expressives. Quant Walter, le coloriste attitr de la srie ( quelques exceptions) nest pas en reste : il livre ici une palette toute en jolies nuances. On est l dans un album au scnario certes un peu brinquebalant, faisant fi dune construction trop carre pour laisser faire le flair, mais limpeccable technique graphique, et aux gags plutt enlevs et russis. Le rsultat, loin dtre dsquilibr, donne au contraire un album russi, apportant quelques nouveaux lments la saga, et caractris par cette matrise un peu folle qui fait que, malgr tout, chacun retombe au final sur ses pattes.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 04/02/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)