L'actualité du livre
Bande dessinéeet Jeunesse  

Annie Zoo
de Jean-David Morvan et Nicolas Nemiri
Delcourt - jeunesse 2009 /  8.95 €- 58.62  ffr. / 32 pages
ISBN : 978-2-7560-0347-4
FORMAT : 22,6x29,8 cm

Annie Zoo

Annie est une petite fille terrorisée par le monde qui l’entoure. Sa timidité maladive l’empêche de vivre les joies de l’enfance, de partager avec les autres, d’apprendre et de connaître. Elle passe son temps à avoir peur, à pleurer, à se cacher. Le seul endroit où elle se sent en sécurité reste enfouie au milieu de ses peluches, de ces animaux ronds et mous, inoffensifs et patauds, gentils et doux. Un jour que son père l’envoie seule acheter une baguette, c’est la catastrophe : au milieu de toutes ces grandes personnes égoïstes, pressées, énervantes et vexantes, la petite fille n’arrive pas à s’imposer. Mais c’est alors qu’elle découvre qu’elle possède un pouvoir : elle peut changer les gens en animaux et dès lors faire de ce grand zoo un endroit enfin agréable à vivre…

L’infatigable Jean-David Morvan concocte ici un petit conte moderne rapidement troussé, rapidement écrit, sur les gentils drames de l’enfance, ou la difficulté d’être soi et de s’affirmer dès le plus jeune âge.

Au-delà de ce récit gentil mais un tantinet paresseux, c’est surtout le graphisme de Nicolas Nemiri qui retient ici l’attention. Usant de textures, de taches, de débords et de matières, le dessinateur prend à contre-pied la traditionnelle esthétique des livres pour enfants, toute ronde toute rose. Ici, le trait est volontairement plus agressif, les perspectives pointues, les volumes en déséquilibre. Les visages sont griffonnés, les grimaces exacerbées, les coulures et salissures prennent le dessus sur les idiots aplats de couleurs. Cette même palette qui joue des contrastes violents, des mélanges de tons inattendus et des disharmonies ambiantes. Le tout s’apparente à une sorte de Bill Sienkiewicz expliqué aux enfants ou de Dave McKean light. Bref, on est là dans un monde assez marqué, un univers étrange et plutôt singulier, surtout pour le genre. Nul doute que les plus jeunes apprécieront ici de n’être pas pris pour des imbéciles et que ce genre d’album reste un tremplin idéal pour découvrir plus tard d’autres formes d’images, de styles et de genres.

Alexis Laballery
( Mis en ligne le 01/06/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)