L'actualité du livre
Bande dessinéeet Jeunesse  

Seuls (n° 3) - Le clan du requin
de Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti
Dupuis 2008 /  9.20 €- 60.26  ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-8001-4049-0
FORMAT : 22x30 cm

Sa Majesté des Requins

Aprs avoir chapp au matre des couteaux , Dodji et sa bande ont quitt Fortville bord d'un vieux bus impriale amnag. Livrs eux-mmes dans un monde dsert dont la population a mystrieusement disparu du jour au lendemain, les cinq enfants continuent de chercher comprendre leur trange situation ; tout en s'efforant de survivre aux nombreux dangers qui les menacent. Mais prsent, nos hros ne sont plus seuls : une course-poursuite contre une meute de chiens froces les amne jusqu' Treasure Island , un parc d'attractions o a lu domicile une bande de gamins galement rescaps de la disparition. Malgr l'accueil chaleureux de leurs nouveaux camarades, Dodji, Camille et les autres comprennent vite que cette le au trsor n'est pas aussi paradisiaque qu'elle en a l'air : pour intgrer le clan du requin , il faut se soumettre l'autorit de son chef Saul, une graine de dictateur fascin par le IIIme Reich...

Le clan du requin vient confirmer la bonne impression laisse par les deux premiers tomes de cette srie. Les auteurs de Seuls ont trouv le ton juste pour s'adresser au jeune public, sans niaiserie ni condescendance. Au-del du simple divertissement l'amricaine , il s'agit de donner au lecteur matire rflexion, quitte le secouer un peu plus que dans la production jeunesse standard. L'influence de Sa Majest des Mouches, dj perceptible dans l'argument de dpart de la srie, est ici vidente : comme dans l'inoubliable roman de William Golding, on voit un groupe d'enfants reproduire les schmas sociaux des adultes, et driver petit petit vers la violence sous l'impulsion d'un leader charismatique dangereux (Vehlmann tant tout de mme plus lger et optimiste que Golding : face Saul/Jack, le sage Dodji/Ralph finira bien sr par faire triompher la raison). Le cadre de la fausse le tropicale renforce avec malice le parallle avec le roman. En outre, ce dcor inattendu permet de renouveler le rcit tout en lui donnant un ct ludique bienvenu (quel meilleur terrain de jeu qu'un parc d'attractions pour des enfants laisss sans surveillance ?).
Fabien Vehlmann construit son histoire comme une srie tlvise (on pense videmment Lost) : chaque pisode apporte la trame gnrale son lot de nouvelles questions et rponses, tout en dveloppant une histoire complte autonome. Ici, comme dans le tome 2, on n'apprend que peu de choses au sujet de la disparition des adultes, mais la fin de l'album ouvre de nouvelles pistes suffisantes pour entretenir le suspense et chatouiller la curiosit du lecteur.

Bruno Gazzotti illustre cette histoire avec le talent et l'efficacit qu'on lui connat. Son style rigoureux et dynamique synthtise habilement l'hritage des grands classiques franco-belges (on sait que Gazzotti a dbut comme assistant de Janry sur Le Petit Spirou) et l'influence plus actuelle de la narration cinmatographique ; ce qui colle parfaitement avec l'univers de Seuls. Aprs l'atmosphre trs urbaine des deux premiers tomes, l'ambiance pirate de cet pisode permet au dessinateur de s'en donner cur joie sur les costumes et les dcors, le cadre du parc d'attractions tant prtexte de belles scnes d'action. la couleur, Cerise laisse la place Caroline et Ralph Meyer, pour un rsultat toujours impeccable.

Seuls s'installe petit petit comme une valeur sre de la BD jeunesse. D'aprs le scnariste, le cinquime tome sera celui de la rvlation. En attendant, le dessinateur travaille dj au prochain album, Les Cairns rouges . Les fans de Soda devront donc continuer ronger leur frein !


Michaël Bareyt
( Mis en ligne le 01/07/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)