L'actualité du livre
Jeunesseet A partir de 10 ans  

Les Fleurs sucrées des trèfles
de Cédric Philippe
MeMo 2020 /  16 €- 104.8  ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-35289-457-5
FORMAT : 15,0 cm × 22,5 cm

Le minuscule allumeur de réverbères

On ouvre le livre et, en page de couverture intérieure, un petit dé à jouer accueille le lecteur : «Ici ce n’est pas pour vous hein ; l’auteur fait ses petites affaires…». A la page suivante, le petit dé chemine difficilement, appuyé sur ses bâtons de marche, au ras d’une prairie fleurie en murmurant : «encore un petit effort…».

Et le récit commence par un prologue : le narrateur - l’auteur - rencontre dans une fête foraine un étrange bonhomme. Ensemble, ils gagnent à une machine à sous, mais l’essentiel est ailleurs, dans la vérité que transmet un conte arapesh raconté par l’étrange bonhomme : «il existe un minuscule allumeur de réverbères, armé d’une perche de la taille d’une bougie, qui court le monde pour allumer la chance. On le nomme parfois : Hasard. Ou encore : Dieu, ange, génie». Et le petit bonhomme, après avoir ramassé un trèfle à quatre feuilles vert, dans ce livre en noir et blanc, s’en va…

Le lecteur plonge alors avec délectation dans ce très beau roman graphique dont l’héroïne est Agathe, petite soeur lointaine de l’Alice du pays des merveilles… Une fête, une famille heureuse, un oncle drôle et adorable : l’oncle Yvon. Tout va bien !

Et pourtant… la mort rôde et menace l’oncle Yvon qu’Agathe décide envers et contre tout de sauver, avec l’aide de sa petite soeur Anémone, du renard, du poisson-volant… Elle croise le «chat-morale». Une grand-mère déraisonnable traverse l’histoire : elle tire au lance-pierre sur les nains de jardin, veut apprendre à ses petites filles «comment on faisait éclater un crapaud», la maman joue du piano. Les adultes sont d’ailleurs assez peu présents dans cette histoire qui les concerne somme toute assez peu, s’ils ont abandonné leur «âme d’enfant», pour reprendre une expression courante.

Saison après saison, obstinée, Agathe poursuit sa tâche. Elle navigue entre rêve et réalité. Une brassée de trèfles à quatre feuilles devrait inverser le cours du destin, non ? Peut-on contrôler la chance ? Le rêve est-il supérieur à la réalité ?

Entre les pages de texte, se glissent de beaux dessins en noir et blanc, qui prennent parfois l’allure d’un jeu de piste en suggérant les pages où se rendre. Des dessins qui ouvrent larges les portes de l’imaginaire, débordent le texte, des dessins dans lesquels il fait bon se perdre, des dessins qui dressent un paysage et multiplient les détails. L’univers du jardin d’Agathe se déploie entre précision naturaliste et fantaisie, incite à revenir en arrière, à partir loin devant…

Un roman graphique original et onirique qui propose plusieurs niveaux de lecture : savoir rencontrer la chance, la vie, la mort, savoir regarder le jardin quotidien mais voir aussi au-delà des apparences, se perdre dans l’imaginaire pour mieux savourer la vie. Un très beau et très original roman graphique à partir de 9/10 ans mais sans limite d’âge.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 02/10/2020 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)