L'actualité du livre
Jeunesseet Albums  

C'était pour de faux !
de Maxime Derouen
Grasset-Jeunesse 2019 /  14,90 €- 97.6  ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-246-81646-1
FORMAT : 23,1 cm × 24,8 cm

C’est pas moi… J’lai pas fait exprès, etc.

Un album absolument charmant qui joue sur «pour de vrai» / "pour de faux". Les héros sont des animaux dans lesquels les jeunes lecteurs se reconnaitront aisément.

Le jour de la rentrée, à l’école, tous se pressent avec plaisir vers le bâtiment : crocodile et hippopotame sortent de l’eau, le porc-épic se précipite, l’éléphanteau joue du cerceau, l’antilope attend paisible… Mais, dans cette ambiance heureuse, la maitresse-poule surprend un bruit de sanglot : c’est la petite Sophie, la girafe ; Bruno le crocodile lui a tiré la capuche… La maitresse décide de «remonter les écailles» de Bruno et celui-ci argue pour sa défense : «Je lui ai bien tiré la capuche, mais pour de faux !»

Sur cette distinction subtile toute la société s’enflamme, même si le Lion président se retire dans son palais, refusant de se prononcer, dépassé par les événements. La guerre éclate bientôt entre adultes surchauffés, girafes qui «montent sur leurs grands chevaux» et poules qui «prennent la mouche». Face à ces conséquences cataclysmiques, Bruno avoue : «Oui, j’ai bien tiré la capuche de Sophie... pour de vrai !» Dans la fête générale qui s’ensuit, Sophie murmure à Bruno : «tu sais, quand je t’ai dit que t’étais plus mon copain… eh bien… C’était pour de faux !»

Maxime Derouen, l’auteur illustrateur, a réalisé un très beau travail graphique pour cette délicieuse histoire qui s’inspire du quotidien et peut se lire à plusieurs niveaux. Il est philosophe de formation, et il y a du conte philosophique dans cette petite histoire qui pousse, mine de rien et avec humour, le jeune lecteur à s’interroger sur la responsabilité, le mensonge et ses conséquences…

Dès 3 ans.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 09/10/2019 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)