L'actualité du livre
Jeunesseet Romans sentimentaux  

Quelque chose à te dire
de Marie-Sophie Vermot
Ecole des loisirs - Medium 2008 /  9 €- 58.95  ffr. / 138 pages
ISBN : 978-2-211-09033-9
FORMAT : 13,0cm x 19,0cm

Passions filiales

Pour les besoins dun expos en arts plastiques, Arianne se retrouve quelques jours sur lle de Sainte-Barbe, chez Julia, sa grand-mre, artiste peintre clbre, mais quelle-mme ne connat pas, sa mre ayant coup tout lien avec elle, tout en exerant pourtant le mtier de galleriste. En cherchant cerner lartiste, Arianne va se retrouver confronte son histoire familiale, et va malgr elle mettre le doigt sur des secrets de famille bien lourds.

Si lauteur excelle dans la description des promenades, du paysage marin, de latmosphre du march, les personnages secondaires, eux, frisent parfois la caricature. Mais lintrt du livre est ailleurs, et le titre livre le nud de lintrigue. Quelque chose te dire justement, Arianne baigne dans les non-dits, et voudrait bien faire sauter le mur de silence dont sentoure sa mre, qui fuit toute question relative sa jeunesse, sa mre. Et en mme temps, elle se retrouve face ce dilemme, comment savoir sans poser de questions, puisquelle est tenue par une promesse faite sa mre de ne pas fouiller le pass. Cest le hasard, et les balades dans cette nature sauvage, o la mer vient fouetter les falaises, qui vont provoquer le destin.

Le rapport la nature est aussi fort que le rapport la peinture de sa grand-mre. Qui lui livre aussi, sa faon, des grilles de lecture de la vie familiale, en parlant de son art. Comprendre ce que lil peroit. Comprendre ce qui a sa place dans la toile. Ce qui va sy fondre naturellement. Cest un peu la dmarche dun crivain, vois-tu: faire sentir les choses, sans avoir besoin de les dire, explique Julia (p.47).

Un roman qui parle sans concession de lhistoire familiale et des liens qui se font et se dfont, proche du concept de rsilience, la mort et la vie se ctoyant, se dfiant avec rudesse, marquant les tres humains, les laissant meurtris sur la grve, mais pas forcment vaincus.

Nathalie Degardin
( Mis en ligne le 25/06/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)