L'actualité du livre
Jeunesseet Contes & légendes  

La Fille qui a sauvé Noël
de Matt Haig et Chris Mould
Hélium 2017 /  14,50 €- 94.98  ffr. / 319 pages
ISBN : 978-2-330-07939-0
FORMAT : 14,5 cm × 20,0 cm

Magie de Noël

Avec un joli clin d’œil à Charles Dickens (qui est un des personnages secondaires de l’histoire), un joli conte de Noël dans la plus pure tradition anglaise.

Tout ceci commence mal, et même fort mal dans les deux univers parallèles du monde des lutins et du Père Noël, Lutinbourg, et du monde des terriens. La magie de Noël paraît fort menacée.

Certes, chaque année, le père Noël distribue ses cadeaux à tous les enfants du monde, mais ici on découvre qu’il ne peut le faire que grâce à la magie, la magie de Noël, et celle-ci ne fonctionne que si le baromètre à Espoir affiche une jauge bien pleine ! Or cette année, il n’en est rien : à Lutinbourg, une terrible attaque des trolls ruine les efforts de Noël, tandis que sur terre la courageuse petite Amélia S. Perrance a bien envoyé sa lettre au Père Noël pour que celui-ci sauve sa maman, mais il n’a pas lu la lettre…

Commence alors pour Amélia et son chat le capitaine Suie une rapide descente aux enfers : la maman meurt ; orpheline, Amélia est emmenée par l’horrible Monsieur Villain dans sa maison de redressement et voit toutes ses tentatives d’évasion vouées à l’échec. La magie de Noël survivra-t-elle à tous ces désastres ?

Matt Haig entraîne ses lecteurs dans un univers aux couleurs des romans du XIXe siècle, fidèlement reproduit par les illustrations de Chris Mould. Des fées volètent, pas toutes animées de bonnes intentions, il y a des méchants partout même chez les lutins, comme chez les humains. Et après des rebondissements emplis du suspense, l’innocence l’emportera finalement.

La petite héroïne n’abdique jamais devant les pires difficultés, et garde intacte (ou presque) sa faculté d’espoir et d’émerveillement ; elle a son équivalent dans le monde des lutins avec Nouch.

Il existe une version masculine, Un garçon nommé Noël, qui raconte les origines du père Noël… à lire avant ou après La Fille qui a sauvé Noël. Bien écrit (et bien traduit par Valérie Le Plouhinec), un conte original qui s’adresse aux jeunes lecteurs autonomes vers 9 ans. Aux couleurs de Noël, la couverture avec sont titre doré et en relief donne déjà envie de se jeter dans le livre…

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 29/11/2017 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)