L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Portraits  

Pierre Bourdieu : repères biographiques



Pierre Bourdieu : repères biographiques

Il n'y a pas de dmocratie effective sans vrai contre-pouvoir critique. L'intellectuel en est un, et de premire grandeur. Ainsi parlait Pierre Bourdieu, l’un des plus minents sociologues franais, dcd mercredi soir Paris l’ge de 71 ans des suites d’un cancer. Interlocuteur majeur du dbat de socit en France depuis les annes 70, cet agrg de philosophie pass la sociologie s’est d’abord fait connatre travers des essais sur l’Algrie, o il tait enseignant entre 1958 et 1960. De retour en France, il occupe partir de 1964 le poste de directeur d'tudes l'Ecole pratique des hautes tudes, future Ecole des hautes tudes en sciences sociales (EHESS). Ecrits en collaboration avec Jean-Claude Passeron, Les Hritiers : les tudiants et la culture (1964) puis La Reproduction : lments d'une thorie du systme d'enseignement (1970) fondent sa rflexion sur le systme ducatif franais, dbouchant sur une remise en cause radicale qu’il ne cessera d’approfondir et d’affiner au fil des dcennies, souvent la demande des pouvoirs politiques. Son engagement pour une sociologie ouverte, claire par des modes de rflexion extrieurs elle, aboutit en 1968 la fondation avec Raymond Aron du Centre de sociologie europenne puis, en 1975, la cration des Actes de la recherche en sciences sociales, revue-manifeste pour une nouvelle pense sociologique. Paralllement, il travaille sur la perception sociale de l’art, dans le rapport de la collectivit aux muses et la photographie. Six ans plus tard, il devient titulaire de la chaire de sociologie au Collge de France et publie plusieurs essais importants : Le Sens pratique, Leon sur la leon, Ce que parler veut dire. C’est l’poque des premires prises de position mdiatiques, avec notamment le soutien la candidature de Coluche aux prsidentielles de 1981. Cette tendance au passage l’acte sera bientt sa signature : plaidant pour une sociologie en action, il n’hsite pas descendre dans la rue et donner de la voix pour protester face au pril grandissant de la mondialisation, qui devient son principal cheval de bataille dans les annes 90. A travers une recherche sur la souffrance sociale tout d’abord (La Misre du monde), en se livrant ensuite une critique de l’instrumentalisation des mdias et notamment de la tl (Sur la tlvision. Le champ journalistique et la tlvision et Sur la tlvision. L'emprise du journalisme) ; enfin, en allumant des contre-feux pour ralentir la marche du no-libralisme (Contre-feux. Propos pour servir la rsistance contre l'invasion no-librale et Contre-Feux 2. Pour un mouvement social europen). Ce combat thorique se double d'une action sur le terrain, comme en dcembre 1995 l’occasion des grves contre la rforme Jupp de la Scurit sociale, dans le soutien aux sans-papiers et aux associations anti-mondialistes sur le modle desquelles il a fond Raisons d’agir.

Marque par une ouverture sans prcdent de la recherche sociologique aux champs philosophique, anthropologique, ethnologique, scientifique, littraire et conomique, la pense de Pierre Bourdieu est aujourd’hui salue en France et dans le monde, notamment aux Etats-Unis o elle est largement diffuse, pour son caractre novateur et rsolument original.


Jean Levasseur
( Mis en ligne le 25/01/2002 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)