L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Poches  

Histoire de la Bretagne et des Bretons - Tome 1, Des âges obscurs au règne de Louis XIV
de Joël Cornette
Seuil - Points histoire 2008 /  12 €- 78.6  ffr. / 729 pages
ISBN : 978-2-7578-0995-2
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Premire publication en septembre 2005 (Seuil - L'Univers historique).

Voir aussi :

Cornette Jol, Histoire de la Bretagne et des Bretons. Tome 2, Des Lumires au XXIe sicle, Seuil (Points Histoire), 2008, 745 p., 12 , ISBN : 978-2-7578-0996-9.

L'auteur du compte rendu : Archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du dpartement des monnaies, mdailles et antiques de la Bibliothque nationale de France. Il a publi Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Btiments du roi (2003), Vauban : l'intelligence du territoire (2006, en collaboration), Les Ministres de la Guerre, 1570-1792 : histoire et dictionnaire biographique (2007, dir.).


De l’histoire de Bretagne à l’histoire de France

Comme lhistoire de France, lhistoire de province franaise est un genre vnrable, qui, dans une carrire dhistorien la franaise, relve en gnral de lexercice convenu. Comme les historiens de France, les historiens des provinces dvident le plus souvent le fil de la chronologie, sur un rythme poussif et dnu denthousiasme. Entre recueil des lgendes locales et coulisses de la grande histoire, nationale et internationale, les cueils ne manquent pas, o bien des auteurs sont venus schouer.

Il revenait Jol Cornette de dpoussirer le genre. Lhistorien de Louis XIV a choisi une forme ample (1400 pages !), qui vite de rduire le rcit un squelette annalistique. Dans ce cadre largi, il a mis en uvre ses talents prouvs de passeur de lrudition universitaire, souvent trop profuse et trop confidentielle pour atteindre le grand public. Jol Cornette a lu, la plume la main, une bonne partie de la production historiographique franaise des vingt dernires annes mais aussi lessentiel de labondante historiographie bretonne, ancienne ou contemporaine. Dun bout lautre de ces deux volumes, le propos est nourri des recherches originales menes dans les universits de Rennes et de Nantes, des tudes publies par les ditions Ouest-France, les Presses universitaires de Rennes et maints autres diteurs du grand Ouest. Cela est particulirement vrai des chapitres consacrs au Moyen ge, dont une srie de grandes thses rcentes a renouvel la connaissance de fond en comble. Enfin, dans le cours de ce rcit vivifi et rajeuni, lauteur use volontiers de la pause thmatique, enrichie de documents originaux, qui permet dapprofondir un sujet, de dessiner un tableau, danimer le discours.

Ainsi conue, lHistoire de la Bretagne et des Bretons de M. Cornette est puissamment dmystificatrice. Elle fait dabord justice du mythe dune Bretagne essentiellement superstitieuse, patrie de bons ou de mauvais sauvages, Druides, Ankou et autres Bcassines. une Bretagne intrieure, longtemps arrire, soppose en effet une Bretagne des villes, des ctes et des priphries, ouverte aux influences extrieures, franaises ou atlantiques. Autre mythe dmoli, celui de la nation bretonne touffe, victime de limprialisme franais. La Bretagne a toujours possd une personnalit propre, souvent une large autonomie, jamais une indpendance absolue vis--vis de la France. Elle a t au mieux un royaume vassal de lEmpire carolingien (IXe-Xe sicles) ou une principaut rattache au royaume de France (XIVe-XVe sicles). Jamais le rythme de son dveloppement politique na t entirement dcoupl de celui de lensemble franais : ainsi, les institutions que mirent en place les ducs des XIVe et XVe sicles taient un calque fidle de lEtat construit par les Captiens.

Le paradoxe est que les Bretons ont pris conscience de leur identit au moment o la singularit de la Bretagne commenait dcliner. Aprs la Rvolution, lintrt de leur histoire diminue en effet : elle devient une histoire provinciale aprs que la province a disparu, clate en cinq dpartements ! Mais la personnalit bretonne continue de rsister ce charcutage administratif. Cest dailleurs un des grands mrites du livre de J. Cornette que doffrir largumentaire le plus convaincant pour dmontrer que la place de la Loire-Atlantique est en Bretagne, tandis que celle des autres dpartements des Pays de Loire serait dans une vaste rgion centre sur le val de Loire.

la crise actuelle de lidentit de la France correspond le regain des identits particulires : identits rgionales, identits religieuses, identits sociales se rveillent et se rappellent au bon ou au mauvais souvenir de lEtat centralisateur. Ce dernier, prtendument dcentralis depuis 1982, continue de nourrir une sourde mfiance envers ses composantes priphriques, Bretagne, Normandie, Languedoc, Provence, comme en tmoigne la carte des rgions actuelles, dont aucune ne concide pleinement avec une province historique. Mais renforcer la tte au dtriment des membres, cest, terme, affaiblir le corps tout entier. LHistoire de la Bretagne et des Bretons rappelle en passant ce que la construction de lEtat franais doit ses grands serviteurs bretons et fiers de se proclamer tels. On pourra ainsi mditer sur le fait que le Club des Jacobins a dabord t le Club breton, destin runir les dputs armoricains aux tats gnraux de 1789 !

Sans prche ni militantisme, Jol Cornette administre une forte leon dhistoire de Bretagne, donc, mais aussi une leon dhistoire de France, qui est aussi, pour qui sait lire, une leon de politique.

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 06/01/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)