L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Un certain Juif : Jésus - Les données de l'histoire. 4 - La Loi et l'amour
de John-P. Meier
Cerf - Lectio Divina 2009 /  60 €- 393  ffr. / 736 pages
ISBN : 978-2-204-08833-6
FORMAT : 15,5cm x 23cm

L'auteur du compte rendu : Historienne et journaliste, Jacqueline Martin-Bagnaudez est particulirement sensibilise aux questions dhistoire des religions et dhistoire des mentalits. Elle a publi (chez Descle de Brouwer) des ouvrages dinitiation portant notamment sur le Moyen Age et sur lhistoire de lart, et, plus rcemment, une biographie de Robert d'Arbrissel.

Jésus n’était pas un chrétien

Depuis le premier tome de la magistrale tude que J. Meier consacre Jsus en tant que, et exclusivement comme, personnage historique, lauteur poursuit scrupuleusement son propos: raconter lhistoire dun homme qui est n, a grandi, a uvr et a finalement t condamn mort et excut, dans la Palestine du Ier sicle de notre re. Ni thologie, ni christologie, ni spiritualit nont leur place dans cette dmarche strictement historique qui ne concerne pas plus lHistoire Sainte traditionnelle que le dveloppement du christianisme. Ces a priori, poss ds les premires pages du premier volume (Les Sources, les origines, les dates, Cerf 2004) et rigs en mthode exclusive et absolue, ont t rigoureusement respects dans les deux suivants (La Parole et les gestes et Attachements, affrontements, ruptures, Cerf, respectivement avril et octobre 2005).

Cest sans doute avec ce quatrime volume que le surtitre de louvrage trouve sa plus vidente illustration. Son propos spcifique: la judit de lhomme Jsus. Un dfi, dire vrai: la lumire dune destine postrieure dont il est difficile de sabstraire, comment saisir un personnage que sa conduite et ses dires montrent partie prenante dune communaut religieuse reconnaissant lensemble constitu par la Tora et la Halakha (la Loi mosaque et son commentaire actualis pour la vie de chaque jour) comme unique rgle de vie? Position impossible si on identifie Jsus comme le fondateur, quil na jamais voulu ni eut conscience dtre, dune religion nouvelle! Paradoxe, voire travestissement pour qui bute sur les paroles et les gestes de rupture abondamment rapports dans les textes vangliques et interprtables au premier degr comme un rejet par Jsus du judasme.

J. Meier aborde le problme travers les quatre thmes pour lesquels lenseignement de Jsus apparat comme en rupture majeure avec les positions traditionnelles juives: la possibilit de rompre un mariage par le divorce, le serment prononc dans le cadre religieux, la stricte observance du sabbat, le respect des innombrables lois de puret. Face toutes les prescriptions juives habituelles de son temps, Jsus propose une Loi plus oublie que nouvelle, celle de lAmour. Devant le public des Juifs qui constituent son auditoire, il se pose, finalement, comme un prophte eschatologique dont lenseignement vise retrouver les fondamentaux de la religion juive. Cest ses disciples quil reviendra den tirer des consquences thoriques et thologiques. Le Jsus historique reste un juif inscrit dans son temps et sa socit; il ne cherche ni ne prne la nouveaut. Et lauteur fait appel toutes les sources, juives comme grco-romaines, pour replacer dans leur contexte les dires et les comportements du rabbi nomm Jsus. Il se livre des valuations contradictoires, au plus proche des textes; il poursuit sa qute de loriginal et de loriginel des sources. Avec son immense rudition, il affronte les donnes les plus contradictoires; tout est remis en question, et lauteur semble souvent aller au devant des problmes quil cherche rsoudre en respectant la grille des critres dhistoricit quil a tablie au dbut de son travail: lembarras, la discontinuit, lattestation multiple, la cohrence et le rejet.

La finesse et la prcision des analyses interdit de souligner en quelques lignes autre chose que lattitude dcoute des textes qui sous-tend la richesse et la finesse des dmonstrations. Disons aussi que tout lecteur curieux, quel que soit son niveau de connaissance exgtique et/ou historique ou son ignorance peut suivre J. Meier dans sa dmarche. Il est donn au spcialiste de retrouver dans les abondantes notes (plus de la moiti de louvrage) les dveloppements, les justifications, les rfrences bibliographiques (lauteur semble avoir tout lu) et les dbats dexperts, toujours exposs avec la grande honntet intellectuelle qui caractrise ce travail, dailleurs enrichi de prcisions apportes par les traducteurs. La mise en pages du livre facilite cette lecture un double niveau. Signalons que la traduction franaise prcde la publication amricaine du volume.

Le cinquime et dernier tome annonc traitera des nigmes qui demeurent autour de Jsus, notamment celle de sa mort. Cest l que sarrte, ncessairement, la dmarche strictement historique.

Jacqueline Martin-Bagnaudez
( Mis en ligne le 30/06/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)