L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Les Métamorphoses
de Ovide
Les Belles Lettres - Classiques en poche 2009 /  19 €- 124.45  ffr. / 782 pages
ISBN : 978-2-251-80008-0
FORMAT : 11cm x 18cm

L'auteur du compte rendu : Sbastien Dalmon, diplm de lI.E.P. de Toulouse, est titulaire dune matrise en histoire ancienne et dun DEA de Sciences des Religions (EPHE). Ancien lve de lInstitut Rgional dAdministration de Bastia et ancien professeur dhistoire-gographie, il est actuellement conservateur la Bibliothque Interuniversitaire Cujas Paris. Il est engag dans un travail de thse en histoire sur les cultes et reprsentations des Nymphes en Grce ancienne.

Transformations mythologiques

Aprs les Mtamorphoses ou lne dor dApule en 2007, Olivier Sers nous offre une traduction nouvelle dautres Mtamorphoses, celles dOvide. On lui doit galement, dans la mme collection, le Satiricon de Ptrone (2001) et les Satires de Juvnal (2002). Mais sa traduction des 11995 vers dOvide a t ralise en alexandrins, vers vers, tentant ainsi de restituer le phras et la frappe potique des hexamtres latins. Le texte latin, tabli par Georges Lafaye, est le mme que celui de la Collection des Universits de France, peine retouch. On trouve la fin du volume une courte bibliographie de cinq pages, ainsi quun utile index des noms propres.

Les Mtamorphoses dOvide sont lun des plus longs pomes de lAntiquit, avec quinze livres narrant 250 mtamorphoses en quelque 150 pisodes. Il couvre toute lhistoire du monde, depuis le chaos originel (conu, de faon bien diffrente de la Thogonie dHsiode, comme un mlange dsordonn de tous les lments) jusquau temps dAuguste o crit le pote sachevant en effet, aprs un long prche philosophique prononc par Pythagore devant Numa, futur successeur de Romulus, sur la promesse de divinisation de lempereur rgnant et dimmortalit du pote. Entre les deux, Ovide nous offre une multitude de rcits piques et de contes burlesques, variant les genres, les styles et les procds narratifs (avec notamment de nombreux retours en arrire) au sein dune mme uvre protiforme. On nen attendrait pas moins de ce condens de mythologie privilgiant les rcits de mtamorphoses, lesquelles apparaissent tour tour comme une rcompense ou un chtiment. La premire partie (livres I V) conduit le lecteur du chaos originel Perse, fondateur lgendaire de Mycnes. Les cinq livres suivants nous mnent, travers lexpdition des Argonautes, les guerres gennes et les exploits dHercule, jusqu la gnration antrieure la guerre de Troie. Les cinq derniers livres (11 15) couvrent la priode qui stend de la guerre de Troie Auguste, via les errances dEne et les premiers temps de Rome sous Romulus et Numa. Chacune des trois parties a son cadre gographique et sa dominante thmatique propres: la premire, qui prsente la gense du monde, la naissance des dieux, des hommes, des gants et des monstres, les quatre ges, le dluge, la chute de Phaton, les amours des dieux et leurs vengeances contre les impies et les insolents, soriente au sud: Phocide, Arcadie, Phnicie, Babylonie, Afrique, Ethiopie, Carie. La deuxime partie, voue essentiellement aux crimes, exploits, guerres, inventions, prodiges et amours interdites des hommes, est tourne vers le nord et lEge: Phrygie, Lycie, Thrace, Colchide, Thessalie, Athnes, Egine, Mgare, la Crte, lEtolie, lArgolide, Milet et Chypre. La troisime partie, enfin, nous fait passer de la Phrygie lItalie.

Ovide va sur ses quarante-quatre ans lorsquil entame, en 3 ap. J.-C., la rdaction de cette uvre quil achve en lan 8, anne de sa relgation par Auguste sur les rives de la mer Noire, sans que lon sache au juste de quel crime il fut ainsi condamn. Il nen demeure pas moins un survivant, le dernier des grands potes du sicle dAuguste avoir connu les guerres civiles (Tibulle, Virgile, Properce et Horace taient morts ds avant lre chrtienne). Comme celle de Virgile, sa vocation pique a t tardive et imprvue. Rien dans son uvre antrieure ne la laissait pressentir, ni ses Hrodes, recueil de lettres imaginaires damoureuses ou damoureux de la fable, ni sa Mde, perdue, qui devait plus relever des exercices de rhtorique que du vritable jeu scnique, ni ses Amours, juvnile manifeste dun sducteur, ni sa trilogie de la quarantaine lArt daimer, prcis de sduction lusage des deux sexes, Les Produits de beaut pour le visage de la femme, court trait des fards, et Les Remdes lamour. Ce revirement est peut-tre mettre en rapport avec son troisime mariage avec une jeune veuve, amie denfance de la cousine germaine de lempereur; ce changement de statut mondain nest ainsi peut-tre pas tranger sa conversion la posie srieuse; de surcrot, Ovide, passant le cap des quarante-cinq ans, sacheminait vers le statut de senex. Le chemin parcouru avait t long, depuis sa naissance, le 23 mars 43 av. J.-C., Sulmo, dans une ancienne famille questre, mais de fortune mdiocre. Il avait t le brillant lve des rhteurs Arellius Fuscus et Porcius Latro, refusant la carrire du barreau et celle des armes pour se consacrer la posie.

Ce qui est indit dans la dmarche dOvide, cest davoir combin une histoire universelle depuis la cration du monde jusqu son poque, un peu la manire dun Diodore de Sicile avec des lgendes de mtamorphoses comme lavaient fait les auteurs hellnistiques Nicandre de Colophon et Boeo, dont le compilateur grec Antoninus Libralis, contemporain de Marc Aurle, a laiss des rsums. Lenchanement des mtamorphoses apparat ainsi comme la cl de lhistoire, ce qui semble tre lindice dune autre conversion, philosophique cette fois, au pythagorisme, qui professe la doctrine du changement perptuel et de la migration des mes. Ovide nous laisse ainsi des descriptions prcises du processus de mtamorphose. Sa volont datteindre limmortalit par son uvre a t exauce. Les Mtamorphoses sont connues en plein Moyen ge, inspirant mme liconographie. Cette fortune se poursuit sous la Renaissance et Versailles. Enfin, le XXe sicle finissant et le XXIe sicle naissant se sont passionns pour les arrire-plans symboliques, mythico-potiques, psychanalytiques, stylistiques et narratologiques de luvre. Elle semble encore fasciner, tre lue, loue, et recycle, notamment dans le thtre contemporain ainsi lpisode de Procn et Philomle mis en scne par Marcial di Fonzo Bo en 2008 au thtre de Gennevilliers, sans compter des adaptations pour le jeune public.

Sébastien Dalmon
( Mis en ligne le 03/11/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)