L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Les Dieux et les hommes
de Philippe Guisard , Christelle Laize et Collectif
Ellipses - Cultures antiques 2010 /  29 €- 189.95  ffr. / 453 pages
ISBN : 978-2-7298-6192-6
FORMAT : 14,5cm x 21cm

L'auteur du compte rendu : Sbastien Dalmon, diplm de lI.E.P. de Toulouse, est titulaire dune matrise en histoire ancienne et dun DEA de Sciences des Religions (EPHE). Ancien lve de lInstitut Rgional dAdministration de Bastia et ancien professeur dhistoire-gographie, il est actuellement conservateur la Bibliothque Interuniversitaire Cujas Paris. Il est engag dans un travail de thse en histoire sur les cultes et reprsentations des Nymphes en Grce ancienne.

Mortels et immortels

Christelle Laiz et Philippe Guisard, tous deux professeurs de lettres classiques en classes prparatoires littraires, dirigent la collection ''Cultures antiques'' chez Ellipses, destine la prparation de lpreuve de langues anciennes au concours dentre lEcole normale suprieure. Aprs un volume consacr en 2009 LArt de la parole, pratiques et pouvoirs du discours, ils nous offrent maintenant un ouvrage sur Les Dieux et les hommes dans lAntiquit grecque et romaine, dans le droit fil du programme du concours 2012. Ce volume est ddi la mmoire de Jacqueline Dangel, qui fut professeur lUniversit Paris IV Sorbonne, o elle a co-dirig la thse de doctorat de Christelle Laiz. Louvrage rassemble une srie darticles qui sont autant de mises au point pluridisciplinaires touchant autant la philosophie et aux arts qu la littrature, la linguistique et lhistoire. Les auteurs des diffrentes contributions sont issus la fois du monde des universits et de celui des classes prparatoires, les tudiants de celles-ci tant appels, pour la plupart, fournir les contingents de celles-l.

La premire partie traite des Hommes face aux dieux. Aprs une mise au point de Michel Casevitz sur le vocabulaire grec pour dsigner les dieux (theos), le sacr (hagios, hagnos, hosios) et les hommes (aner, anthropos), couple une prsentation des principales divinits du panthon, Franck Thnard-Duvivier se livre un compte-rendu de la contribution de Mario Vegetti, Lhomme et les dieux, dans louvrage collectif dirig par Jean-Pierre Vernant, LHomme grec (Seuil, 1993, pp.377-420). Antoine Contensou analyse de manire plus spcifique le rapport des hommes et des dieux dans la Thogonie dHsiode, notamment dans les mythes de Promthe et de la cration de la premire femme (qui ne sappelle Pandore que dans Les Travaux et les jours), qui permet de dfinir les trois traits principaux de la condition humaine: le sacrifice, lusage du feu et le mariage. Mireille Coulomb sintresse davantage, en philosophe, au courroux et la compassion des dieux face aux pouvoirs et aux faiblesses des hommes, se focalisant elle aussi sur le mythe de Promthe, mais autant dans le Protagoras de Platon que dans les pomes dHsiode.

La deuxime partie nuance la distinction entre les deux catgories en traitant des rares hommes devenant des dieux. Franoise Thlamon tudie la figure du souverain qui, du pharaon gyptien lempereur romain (paen puis chrtien), en passant par le roi msopotamien et le basileus hellnistique, fait lobjet dun culte ou est considr comme un intermdiaire entre les hommes et le divin. Charles Delattre montre la difficult de donner un statut unifi aux hros et aux demi-dieux, deux catgories qui ne se confondent pas toujours. Franck Thnard-Duvivier sintresse la question des limites entre le divin et lhumain dans la culture des mtamorphoses, en largissant lanalyse jusquau Moyen ge.

La troisime partie, Les hommes sadressent aux dieux, analyse diffrents modes de communication entre les deux catgories dtres. Danielle Porte tudie la fonction sacerdotale Rome, o le prtre apparat surtout comme un magistrat charg de veiller lorthopraxie des rituels. Charles Guittard traite quant lui de la prire Rome; extrmement codifie, elle apparat comme une forme de contrat entre lhomme et les dieux, lexactitude de la formulation garantissant son efficacit. lisabeth Gavoille sintresse de manire plus spcifique aux invocations Vnus chez les potes latins Lucrce, Horace et Virgile. Virginie Subias-Konofal tudie quant elle la notion de carmen latin, entre prire et posie, mais sa bibliographie ignore curieusement la thse rcente de Maxime Pierre sur ce sujet (Universit Paris 7 Diderot, 2008). Stphanie Wyler rend compte, de son ct, des particularits de la relation entre lhomme et la divinit dans les Religions orientales et les cultes mystres, qui sont loin de reprsenter un ensemble unifi quil conviendrait dopposer la religion civique. Sophie Montiel analyse les statues divines en contexte, que ce soit dans les temples, en plein air ou mme en milieu domestique.

La quatrime partie sintresse la manire dont Les hommes narrent les dieux. Monique Desjardins traite ainsi de la tragdie grecque, plus particulirement de Dionysos dans les Bacchantes dEuripide, tandis que Robert Alessi analyse les thmes de la justice des hommes et de la justice des dieux au sein du mme genre littraire, travers les exemples des Trachiniennes de Sophocle, des Phniciennes dEuripide et des Suppliantes dEschyle. Franck Aigon tudie le rapport des hommes et des dieux dans la philosophie travers lexemple du Phdre de Platon, o apparaissent notamment Eros, Achloos, les Nymphes, Pan ou les Muses. Sophie Rochefort-Guillouet nous raconte la manire dont la folle Arachn narre les aventures scandaleuses des dieux dans sa toile lors de sa confrontation avec Minerve, et la faon dont ce mythe ovidien volue avec la christianisme, devenant une mtaphore de lartiste dans lart baroque. Jean-Pierre de Giorgio analyse le thme de labandon des hommes par les dieux dans lpilogue du pome LXIV de Catulle, quil met en rapport avec les guerres civiles de la fin de la Rpublique romaine.

La cinquime partie, Les hommes et Dieu, passe de ltude du polythisme antique celui du monothisme chrtien qui se dveloppe et finit par triompher dans le cadre de lEmpire romain. tienne Wolff rend compte des dbats entre Paens et Chrtiens sur la responsabilit des hommes ou des dieux dans la traumatisante prise de Rome de 410. Laurence Mellerin interroge autant en thologienne quen historienne Le paradoxe christologique dun Dieu fait homme, en prsentant huit sicles de rflexion aboutissant, au gr des diffrents conciles, une comprhension cohrente de lunion, dans le Christ, de Dieu et de lhomme. Christine Sempr et Philippe Le Moigne brossent un aperu rapide des relations entre Dieu et les hommes dans la Bible, de la Gense au Nouveau Testament. Aline Canellis sintresse aux relations entre Saint Jrme et plusieurs matrones romaines, ainsi qu leur rapport Dieu. La dernire contribution, celle dAlice Lamy, dborde largement le cadre chronologique de lAntiquit en analysant la relation Dieu des hommes de science lUniversit de Paris, o llite scolastique reste trs marque par la philosophie aristotlicienne.

Chaque article est suivi dune bibliographie succincte permettant daller plus loin, voire de repres chronologiques, de donnes biographiques, de dfinitions ou mme de pistes de rflexion utiles au candidat au concours de lEcole normale suprieure. En cela, cet ouvrage remplit parfaitement son but. Les diffrents articles permettent une premire approche des diffrents sujets abords, mais les antiquisants confirms pourront parfois la trouver un peu trop basique.

Sébastien Dalmon
( Mis en ligne le 04/10/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)