L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Algérie antique
de Claude Sintes , Ymouna Rebahi et collectif
Musée de l'Arles antique 2003 /  30 €- 196.5  ffr. / 320 pages
ISBN : 2-9516385-4-X
FORMAT : 22x28 cm

L'auteur du compte rendu : Laurent Bricault, docteur en gyptologie (Paris-Sorbonne), est l'auteur d'un Atlas de la diffusion des cultes isiaques (2001) et du Recueil des Inscriptions concernant les cultes isiaques (2003).

Un ouvrage de qualité sur l’Algérie antique

Parmi les nombreuses manifestations qui ont clair le programme Djazar, une anne de lAlgrie en France, lexposition sur lAlgrie antique qui sest tenue dans le cadre du Muse de lArles et de la Provence antiques mrite un clairage particulier. Le nombre et la qualit des documents prsents avaient su sduire le visiteur. Le magnifique catalogue qui laccompagnait et qui en garde dsormais la mmoire saura sans nul doute le retenir davantage encore. Car non seulement lillustration - tout comme le papier, ce qui augmente le plaisir - est dune trs grande qualit, mais le texte, confi dexcellents spcialistes, vient considrablement enrichir le propos.

Sur une priode chronologique qui stend de la fin des royaumes numides au Ier s. av. J.-C. la domination vandale au Ve s. apr. J.-C., ce sont les multiples et fascinantes facettes de lAlgrie antique qui nous sont proposes, au travers de sources documentaires aussi varies que complmentaires : statues, btiments, mosaques, textes pigraphiques, monnaies, etc. sont mis contribution pour faire revivre cette histoire riche et complexe. En marge du catalogue proprement dit, lequel est dailleurs intgr judicieusement aux diffrentes tapes de lexpos, on trouve de courtes mais denses synthses sur des thmes trs divers (histoire militaire, institutions, monnayages, dcoration urbaine, vie des campagnes, cultes indignes et trangers, entre autres).

Dans ce dernier domaine, on peut reprer, tel un fil rouge tnu certes, mais qui a le mrite dexister - plusieurs documents ayant trait la prsence des cultes isiaques en Numidie et en Csarienne. Laccession de Cloptre Sln, fille de sa mre et de Marc Antoine, au trne de Maurtanie par son mariage avec Juba II, na pu quencourager la diffusion de ceux-ci, certes dj installs sur le littoral depuis au moins un sicle. Un temple dIsis est dailleurs attest Caesarea par Pline, mort en 79 apr. J.-C. Un peu plus tard, comme le rappelle J.-P. Laporte, cest son pardre Sarapis qui partage le grand temple de Timgad avec Esculape et la Dea Africa. Mais renvoyons pour plus de prcisions le lecteur au chapitre entirement consacr au couple Isis-Sarapis, mme si le commentaire qui y est propos est loin demporter toujours la conviction.
Ce lger bmol ne saurait en rien altrer le plaisir trs vif que lon prend la lecture de ce trs beau volume, qui fera date.

Laurent Bricault
( Mis en ligne le 26/01/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)