L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Archéologie et systèmes socio-environnementaux - Etudes multiscalaires sur la vallée du Rhône dans le programme Archaeomedes
de Jean-Luc Fiches , Sander Van der Leeuw , François Favory et collectif
CNRS éditions - Monographies du CRA 2003 /  52 €- 340.6  ffr. / 402 pages
ISBN : 2-271-06104-0
FORMAT : 22x28 cm

Lauteur du compte rendu : autodidacte form la prhistoire, notamment le Nolithique du sud-est de la France, Yvon Luneau a travaill sur plusieurs chantiers archologiques dans la Drme et lArdche avec Marie Hlne Moncel, de lInstitut de Palontologie Humaine de Paris. Il poursuit actuellement une campagne de prospection de surface sur la Valdaine (26), en relation avec le Centre dArchologie Prhistorique de Valence, M. Beeching, archlogue (CNRS) et M. Brochier, archo-gologue.

La dégradation des sols : une juxtaposition de facteurs humains et naturels

Cet ouvrage collectif sinscrit dans le programme europen ARCHEOMEDES ayant pour objectif de comprendre les phnomnes de dgradation des terres et leur manifestation la plus extrme : la dsertification. Il est appliqu neuf rgions du pourtour mditerranen, de la Grce au Portugal. Lune dentre elles est concerne ici : la basse valle du Rhne.

Le programme est n du constat suivant : ltat des terres et du paysage nest pas le fait dun facteur prcis un instant prcis. Il est le fruit dune volution continue o interagissent diffrents paramtres plus ou moins connus, dont lintervention humaine, qui concerne la plupart des cas de dgradation dclars. En effet, les choix du pass sont lorigine du paysage sud-europen actuel. Les socits humaines ont pratiqu diverses activits socio-conomiques, qui ont des consquences sur lordre naturel et causent des modifications profondes de lenvironnement.

Recourrant des disciplines archologiques et palo-environnementales, le programme tudie le pass pour comprendre le prsent, et rciproquement. Jusquici, nos connaissances des phnomnes socio-naturels taient bases sur des observations limites un sicle et demi environ. De plus, la plupart des chercheurs se sont intresss au rle du climat mais peu celui de lhomme. Or lvolution des sols est le fait dune multiplicit de circonstances sociales, culturelles, conomiques, gologiques, hydrologiques, vgtales et climatologiques, ce que la prsente tude montre.

La basse valle du Rhne, actuellement riche et fertile, a t choisie car celle-ci nest pas labri du phnomne de dsertification. Lobservation dune succession doccupations et de dgradations montre la fragilisation de lenvironnement, lie aux activits humaines qui provoquent la moindre oscillation climatique, un pisode rosif majeur. Ltude vise connatre le processus, les phases, les acclrations et dclrations de lvolution des sols afin de comprendre et modliser les risques menaant nouveau dans cette rgion.
Sur une base de huit micro-rgions chantillons (Alpilles, Beaucairois, Haut-Comtat, Lunellois, Tricastin, Uzge, Valdaine et Vaunages), cette tude se divise en trois volets dont seuls les deux premiers sont traits ici.

Le premier porte sur la longue dure, totalit de lholocne, et analyse des relations socio-environnementales sur deux micro-rgions, chacune aborde de faon diffrente.
Le secteur de la Montagnette et des Alpilles au sud est tudi selon une approche archologique considrant les dynamiques de peuplements associs aux diffrents aspects environnementaux. Lanalyse de cinq types de donnes (gologie, topographie, vgtation, climat et exploitation humaine) permet de comprendre lvolution des sols ainsi que leur exploitation et leur dprise par les hommes.
Le secteur de la Valdaine, au nord, est une tude micro-morphologique des sdiments avec analyse des pollens, des mollusques et des charbons de bois principalement dus aux brlis pratiqus par lhomme. Cette tude prend la mesure des phases de dgradation des sols mais aussi, ce qui est plus rare et remarquable, des phases de pdogense. Se dessine ainsi une succession de priodes ou lon constate les interactions homme/climat dans la dure.

Le second volet porte sur lpoque romaine o lon observe un pisode rosif important dans un contexte similaire au ntre. En effet, on constate lexistence dune perturbation climatique mineure ; surtout, lhomme entre, pour la premire fois grce lEmpire romain, dans une conomie mondialise, qui se caractrise par une urbanisation acclre, une industrialisation agricole et des grands travaux marquant durablement lenvironnement. Les Romains ont une perception urbaine dun paysage qui ne lest pas. Ils mettent en place un quadrillage doccupation des sols, le cadastre dont on a un exemple, le cadastre B dOrange, qui porte sur le Tricastin, rgion plus particulirement tudie dans louvrage.

Le troisime volet sattache tudier la longue dure des systmes de peuplement de la fin de lge du Fer au XVIIIe sicle. Cette partie a dj fait lobjet dune publication antrieure : Des Oppida aux mtropoles (Archomdes 1998, Anthropos-Economica, collection Villes).

La plupart des tudes sur lvolution du paysage portaient, soit sur limpact humain, soit sur les facteurs naturels ; celle-ci a lambition danalyser ces deux aspects, leur juxtaposition et leurs liens.
A travers des modes opratoires diffrents, cet ouvrage fait la dmonstration de lintrt dune approche pluridisciplinaire applique lvolution des sols ; elle en dvoile la complexit et nous permet de comprendre limpact de nos actions sur le paysage contemporain et sur celui de demain.
Cet ouvrage complet par la qualit et la richesse de ces analyses, sadresse essentiellement aux spcialistes. Il fournit aux chercheurs et notamment aux archologues et aux historiens, des informations leur permettant dapprhender les diffrentes occupations humaines et leur volution dans une globalit homme/environnement.

Yvon Luneau
( Mis en ligne le 14/04/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)