L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Manuel d'épigraphie romaine - 2 volumes
de Jean-Marie Lassère
Editions Picard 2005 /  70 €- 458.5  ffr. / 1167 pages
ISBN : 2-7084-0732-5
FORMAT : 17,0cm x 24,0cm

Lauteur du compte rendu : Agns Brenger-Badel, matre de confrences d'histoire romaine l'Universit de Paris Sorbonne (Paris IV), est une spcialiste de lhistoire politique et administrative de la Rome impriale. Elle a rdig plusieurs ouvrages lis au programme de l'agrgation et du CAPES, dont Rome, ville et capitale, de Csar la fin des Antonins (Paris, Hachette, 2002).

Une somme incontournable

Lpigraphie, tude des inscriptions sur support durable, est une discipline couramment enseigne dans le cursus universitaire ds la licence, mais pour laquelle un manuel dampleur manquait cruellement.

En effet, la quatrime et dernire dition de louvrage de rfrence en langue franaise, le Cours dpigraphie latine de Ren Cagnat, date de 1914. Certes, des ouvrages dinitiation ont vu le jour ces dernires annes, mais labsence dune vritable synthse dampleur, prenant en compte les avances de la recherche depuis prs dun sicle, ne pouvait qutre dplore. Ce manque est dsormais combl et la somme impressionnante rdige par Jean-Marie Lassre, minent spcialiste de cette discipline, va remplacer le Cagnat dans toutes les bibliothques. Le titre qui fait tat dpigraphie romaine et non latine permet de saisir ds labord lambition de louvrage, qui entend ne pas se limiter aux inscriptions en langue latine, mais aussi prendre en compte la mine dinformations que fournissent les inscriptions rdiges en grec, que lon trouve dans la partie orientale du monde romain, mais aussi dans les provinces occidentales et Rome mme.

Toutes les dmonstrations sappuient sur des exemples concrets et chaque inscription ainsi slectionne (elles sont au total 509 !) est transcrite, traduite et commente. Un systme de renvois internes permet de se reporter commodment dautres inscriptions qui figurent ailleurs dans louvrage et qui peuvent galement servir illustrer telle ou telle argumentation. Une trs substantielle introduction de 70 pages est consacre la prsentation de la discipline, lhistoire de sa constitution et lexpos, trs clair et minutieux, de la mthode suivie par les pigraphistes pour tudier une inscription. On remarquera la prsentation particulirement prcise et abondamment illustre des divers types dcriture.

Le livre se divise ensuite en trois parties, consacres successivement lindividu, la cit et ltat. Dans la premire, lauteur sintresse dabord lonomastique et en tudie les spcificits pour les citoyens, les prgrins, les affranchis et les esclaves, puis se penche sur les inscriptions qui peuvent comporter des lments biographiques, tout en remarquant que ces derniers sont au total assez rares. En revanche, les pitaphes, extrmement nombreuses, comportent des formules banales, mais peuvent aussi prsenter des particularits provinciales dignes dintrt. Au total, ltude des inscriptions rvle un respect de la diversit et une persistance des originalits au sein de lempire.

La deuxime partie sintresse la cit, unit de base de la vie dans lempire. Aprs avoir examin les diverses catgories de cits (colonies, municipes, cits prgrines), louvrage se penche sur les institutions municipales et le fonctionnement de la vie municipale. Il sort ensuite de ces aspects institutionnels pour sattacher la vie matrielle et dtailler les apports de lpigraphie pour notre connaissance des activits rurales (par exemple lirrigation), pastorales, artisanales et commerciales, mais aussi des productions elles-mmes et des actes privs comme les ventes et les contrats. On ne saurait parler de cit sans voquer la vie sociale et religieuse, qui est ici aborde par le biais des collges, associations regroupant des artisans et commerants, qui jouaient un rle trs important dans les cits de lempire. Une large place est bien sr faite au phnomne de lvergtisme, dons spontans faits par les notables leur cit.

Enfin, la dernire partie est consacre ltat. Lempereur est ici lhonneur : son onomastique et ses titres font lobjet de dveloppements trs prcis. Les carrires suivies par les snateurs et chevaliers sont prsentes avec un grand souci du dtail et de nombreux exemples de cursus individuels viennent appuyer la dmonstration. Le mtier des armes est prsent non seulement sous langle de la hirarchie et des divers types dunits, mais aussi dans ses aspects les plus concrets, au travers des archives des camps. Enfin lauteur sintresse aux textes officiels manant de ltat, comme les snatus-consultes, les documents manant de la chancellerie impriale, ou encore les calendriers.

Mais cette recension serait incomplte si lon ne soulignait limportance et lintrt de ce qui est modestement prsent comme des Appendices, et o lon trouvera, entre autres, les Fastes consulaires, liste des consuls anne par anne de 509 av. J.-C. 541 ap. J.-C., et les titulatures des empereurs de Csar Justinien, ainsi quune liste fondamentale des principales abrviations utilises dans les inscriptions, qui stend sur une quarantaine de pages. Enfin, de prcieux indices viennent complter cet ouvrage, qui simpose dores et dj comme une somme incontournable et pour lequel la communaut scientifique ne peut que remercier chaleureusement Jean-Marie Lassre.

Agnès Bérenger-Badel
( Mis en ligne le 09/12/2005 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)