L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Désir et contraintes en Grèce ancienne
de John-J. Winkler
Epel - Les Grands classiques de l'érotologie moderne 2005 /  44 €- 288.2  ffr. / 446 pages
ISBN : 2-908855-59-3
FORMAT : 13,5cm x 20,5cm

Traduit de l'anglais par Sandra Boehringer et Nadine Picard.

Prface de David-M Halperin.

L'auteur du compte rendu : Sbastien Dalmon, diplm de lI.E.P. de Toulouse, est titulaire dune matrise en histoire ancienne et dun DEA de Sciences des Religions (EPHE). Ancien lve de lInstitut Rgional dAdministration de Bastia et ancien professeur dhistoire-gographie, il est actuellement lve conservateur lEcole Nationale Suprieure des Sciences de lInformation et des Bibliothques. Il est engag dans un travail de thse en histoire sur les cultes et reprsentations des Nymphes en Grce ancienne.


Mœurs et sexualité en Hellénie

Les tudes sur la sexualit en Grce antique ont pendant longtemps t recouvertes dun voile pudibond, notamment en ce qui concerne la pdrastie et lhomosexualit, mais aussi les femmes et le fminin. Les gender et autres gay and lesbian studies ont eu quelque mal simposer en France, la communaut scientifique ne regardant pas toujours dun bon il ces nouveaux sujets souvent suspects de confondre recherche et engagement militant. Cela explique peut-tre la traduction franaise relativement tardive dun des classiques du genre, The Constraints of Desire, The Anthropology of Sex and Gender in Ancient Greece, paru en langue anglaise en 1990. Le dfi a t relev par les ditions Epel, dans la collection Les grands classiques de lrotologie moderne, qui vise ce que souvre un dbat critique entre champ LGBT (lesbiennes, gays, bis, trans) et champ psychanalytique freudien (bien loin des anathmes rciproques sur les questions du mariage gay et de lhomoparentalit !).

Lauteur, John J. Winkler, sengagea dans les luttes fministe et gay aprs avoir t moine bndictin et avoir entrepris de brillantes tudes classiques luniversit du Texas, Austin. Enseignant et chercheur luniversit de Yale puis de Stanford, il fut lun des premiers, dans les annes soixante-dix, militer contre les pratiques de harclement sexuel dans les universits amricaines. Il mourut du sida en 1990, lanne mme de la publication de Constraints of Desire. Dernier pied de nez lacadmisme des dfenseurs les plus conservateurs des humanits, la fondation du John J. Winkler Memorial, cre par son ami David M. Halperin (lui-mme figure minente des gay and lesbian studies, et dont plusieurs ouvrages traduits sont disponibles aux ditions Epel dans la mme collection), offre chaque anne un prix ltudiant auteur du meilleur article dans un domaine indit ou marginal des tudes classiques aux Etats-Unis !

Dsir et contraintes en Grce ancienne aborde lthique grecque en se dmarquant la fois de lhistoire intellectuelle, de lhistoire des ides, de lhistoire des mentalits et mme du New Historicism des annes 1980, avec son mlange danthropologie culturelle et dhistoire des discours. Winkler vite, contrairement son ami Michel Foucault, de se concentrer sur les textes thoriques et prescriptifs. Il prfre sattacher aux documents susceptibles dindiquer comment les anciens Grecs se comportaient en ralit et comment ils jugeaient mutuellement leur conduite dans la vie quotidienne. Il cherche montrer que la morale sexuelle grecque ne sappliquait que dans certaines limites et de faon variable selon les catgories de personnes. Ainsi, il explique comment les femmes grecques rsistaient ou chappaient aux pressions brutales du patriarcat antique, parvenant parfois revendiquer une certaine autonomie, relle ou de pense.

Lcriture de Winkler est bien loigne du style acadmique propre aux travaux universitaires. Il nhsite pas, par exemple, utiliser la premire personne du singulier, et dbute son livre par une justification du choix de son sujet de recherche qui sonne comme un coming-out : Ce qui mattire dabord comme tant dautres, jen suis sr vers ltude de la Grce antique fut la rencontre envotante de mythes passionnants et de corps splendides (p.19). Il poursuit en voquant la premire Gay Pride dAthnes, o les conversations lui rappellent, par leur structure, celle du dialogue platonicien ! Il reconnat au reste que les scnes de la Grce contemporaine (et la lecture de ses anthropologues ou laographes, pour employer une terminologie no-hellnique) ont modifi sa lecture des textes anciens, postulant une certaine continuit de la mentalit mditerranenne. Mais le militantisme ne doit pas donner des illres lhistorien. Selon lui, la recherche, quelle soit fministe ou gay, sest ce point dveloppe quelle peut maintenant se permettre dtudier les socits anciennes, non pour y trouver des arguments politiques au service dune cause actuelle, mais pour leur seule et surprenante diffrence (p.21).

Le sexe et le genre sont au centre de ce travail, qui prsente en fait un recueil darticles remani. Pour Winkler, la priorit est de retrouver les postulats ou les conventions tacites qui rgissaient les propos publics chez les anciens Grecs. Ce que les hommes disaient des femmes et deux-mmes ntait, pour une bonne part, quun pur et simple bluff (p.25). Ltude des femmes dans lAntiquit doit donc saccompagner dun examen tout aussi minutieux des hommes et de la manire dont ils construisaient leur identit de sexe et de genre. Cest pourquoi ce recueil commence par trois essais sur les hommes (Andres), qui forment la premire partie de louvrage. Dans le discours androcentrique, parmi toutes les facettes retenir du comportement sexuel, les Grecs insistaient de faon constante sur la domination et la soumission, mises en acte dans la pntration phallique. Notre meilleur tmoin qui fait lobjet du premier chapitre en est Artmidore, interprte des rves, qui, prcurseur dans ce domaine du bon docteur Sigmund, passa des annes tudier les significations sociales que les individus moyens assignaient leurs rves. Sa thorie et sa pratique de linterprtation font de lui un tmoin unique des conceptions communes (Winkler inclut en annexe la traduction du texte dArtmidore sur les rves rotiques).

Le chapitre suivant sintresse la supervision du comportement sexuel des hommes dans lAthnes classique, cristallise autour de lopposition entre hoplites et kinaidoi (hommes passifs et effmins). La rigueur de lthique sexuelle sappliquait ainsi individuellement aux citoyens lorsquils briguaient une charge politique Athnes : chacun deux se soumettait alors une enqute publique sur sa vie prive, y compris sur ses comportements sexuels, et traiter un adversaire politique de kinaidos quivalait jeter le doute sur sa capacit surmonter ses passions et donc gouverner la Cit. Ce masque dissimulait nanmoins selon lauteur une attitude plus laxiste envers les attitudes relles. Winkler sintresse ensuite aux charmes magiques, qui regorgent de violentes images o lamant pratique une crmonie dont le but est de faire en sorte que la femme quil dsire brle et souffre, jusqu ce quelle se donne lui. Pourtant, le scnario latent suggre que cest lamant lui-mme qui projette symboliquement sa propre dtresse sur sa victime suppose. Dans un interlude de transition, lauteur passe ensuite de la pratique sociale sa reprsentation dans la littrature, montrant comment, dans le Daphnis et Chlo de Longus, deux adolescents amoureux font trs diffremment leur ducation sentimentale travers lexprience de la violence sociale. Mme si le texte est luvre dun homme, il introduit avec acuit la perspective de lhrone dans la socialisation rotique.

Cela nous amne tout naturellement la seconde partie, qui aborde la question des modes de vie et des reprsentations des femmes (Gunaikes). Lentreprise est ici plus dlicate car les sources sont plus tnues et la plupart du temps filtres par la vision masculine. Il sagit de reconstruire la dignit et lautonomie restreinte des femmes grecques, sous-estimes aussi bien par les hommes grecs de lAntiquit que par les thoriciens modernes de la victimisation. La premire tude sattache la Pnlope dHomre, au moins aussi ruse que son mari aux mille tours, puisquelle le dupe pour mieux sassurer quil sagit bien de lui. A travers elle, le pote semble rendre hommage au rle de lpouse grecque, le plus souvent discrte et efficace, qui sait grer son foyer en collaboration avec son poux. Les reprsentations que les femmes grecques se faisaient de leur propre exprience peuvent tre envisages partir des pomes de Sappho, qui contiennent les traces significatives dune perspective fminine sur la construction culturelle du genre. De plus, tout comme les communauts linguistiques minoritaires que lon oblige tre bilingues, la potesse de Mytilne en comprend davantage sur les pratiques dominantes des hommes queux-mmes nen comprennent sur la soumission des femmes.

Le dernier chapitre examine des rites religieux accomplis par des femmes en lhonneur dAdonis et de Dmter. Il tente de mettre au jour une autre comprhension des apports des hommes et des femmes la perptuation de la famille en tudiant le symbolisme de deux ftes clbres respectivement par les pouses des citoyens (les Thesmophories) et par les femmes en gnral (les Adonies). Winkler gratigne au passage ce quil appelle la perspective masculiniste et patriarcale (pp.376-377) de Marcel Detienne, coupable ses yeux dtablir une distinction nette entre les courtisanes et les pouses lgitimes, qui recouperait strictement celle entre Adonies et Thesmophories. Il lui reproche surtout de penser que la signification de ces ftes associe les hommes au travail productif et les femmes au plaisir phmre. Winkler suggre le contraire : les femmes auraient peru leur travail comme englobant et soutenant celui des hommes, dont la contribution la production des enfants et des rcoltes aurait t relativement brve et phmre.

Le livre de Winkler, souvent provocateur, peut prter bien des controverses. On peut critiquer sa rfrence sans nuances la mentalit mditerranenne conue comme inchange dUlysse Zorba. Sa charge contre Marcel Detienne est inutilement polmique, dautant plus que les deux auteurs se rejoignent dans une mme dnonciation des interprtations ethnocentriques qui ont pendant longtemps domin y laissant des traces jusqu nos jours la tradition des tudes classiques.

Sébastien Dalmon
( Mis en ligne le 20/02/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)