L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Les Classes zoologiques en Grèce ancienne
de Arnaud Zucker
Publications de l'Université de Provence - Textes & Documents 2005 /  28 €- 183.4  ffr. / 317 pages
ISBN : 2-85399-603-4
FORMAT : 15 x 20.5 cm

L'auteur du compte rendu : Sbastien Dalmon, diplm de lI.E.P. de Toulouse, est titulaire dune matrise en histoire ancienne et dun DEA de Sciences des Religions (EPHE). Ancien lve de lInstitut Rgional dAdministration de Bastia et ancien professeur dhistoire-gographie, il est actuellement lve conservateur lEcole Nationale Suprieure des Sciences de lInformation et des Bibliothques. Il est engag dans un travail de thse en histoire sur les cultes et reprsentations des Nymphes en Grce ancienne.

Des animaux et des Grecs

Arnaud Zucker, matre de confrences de langue et littrature grecques lUniversit de Nice-Sophia Antipolis, est spcialiste de zoologie grecque et de la transmission des sciences dans lAntiquit. Il a soutenu en 1994 sa thse de doctorat la Ve section de lEcole Pratique des Hautes Etudes sur les Classifications zoologiques et modes de classement des animaux en Grce dHomre Elien, sous la direction de Marcel Detienne. Il publie aujourdhui une version remanie de son travail dans la collection Textes et documents de la Mditerrane antique et mdivale des Publications de lUniversit de Provence.

Son livre est le rsultat dune enqute systmatique portant sur les diffrences zoologiques releves dans la reprsentation grecque des animaux partir des tmoignages littraires. Il tudie, sous la forme dun dictionnaire critique et encyclopdique, toutes les classes danimaux que les Grecs anciens ont formes pour mieux apprhender le monde animal, depuis la priode archaque jusqu lpoque impriale (il sarrte au IIIe sicle, avec luvre dElien, auteur de La Personnalit des animaux, dite par Arnaud Zucker lui-mme en 2002 aux Belles Lettres, collection "La Roue Livres").

Lanimal nest pas en Grce ancienne lobjet dun savoir unifi ; il existe en effet diffrents discours et savoirs de lanimal, diffrentes zoo-logies. Lanimal est tour tour apprhend comme aliment, comme organisme, comme proie vivante, comme auxiliaire ou encore comme victime sacrificielle La prsence des animaux dans lenvironnement de lhomme et leur exploitation technique et symbolique imposent ce dernier de recourir des formes multiples de catgorisation. Rares sont les textes grecs dans lesquels ltude et la connaissance de lanimal sont lenjeu ou le sujet principal, mais cest le cas de certains ouvrages techniques. On peut voquer tout dabord certaines uvres de la littrature mdicale ou paramdicale, qui comprend notamment la dittique (Hippocrate, Diocls, Mnsithe, Galien, Oribase) et la gastronomie (Dorion, Athne). La biologie aristotlicienne (Histoire des animaux, Gnration des animaux, Parties des animaux) constitue un cas unique dans la mesure o elle intgre les perspectives des littratures techniques (levage, pche, mdecine vtrinaire) mais dveloppe sur lanimal un discours vise totalisante qui invente lanatomie, et privilgie les approches physiologiques et cologiques, sans renoncer pour autant lthologie. On peut citer aussi les traits de chasse (Oppien dApame) et de pche (Oppien de Cilicie), les traits dagriculture ou de vtrinariat (Geoponica, Hippiatrica). Elien reste lauteur de la somme zoologique la plus volumineuse aprs celle dAristote, mais il ne fait pratiquement aucun usage de classmes zoologiques

Le premier classement que lon rencontre dans les textes est constitu par la tripartition du monde animal en oiseaux (oinoi) , fauves (thres) et poissons (ichthus), qui apparat au vers 277 de la Thogonie dHsiode. Ce cadre gnral garde toute sa pertinence lpoque classique et hellnistique. Mais il ne constitue pas un cadre normatif ni une rfrence unique. Aristote, au dbut de son Histoire des animaux, dtaille les principales pistes qui permettent de distinguer les animaux et les range sous quatre intituls conditions de vie, fonctions vitales, parties anatomiques et comportements qui correspondent globalement ce que nous appellerions cologie, physiologie, anatomie et thologie. Dautres critres sont le lieu de vie ou milieu, la temprature, le degr dhumidit, la taille, le mode de reproduction, la distinction entre animaux sauvages et domestiques, le rapport de prdation (prdateurs, proies) Certains assemblages de la littrature grecque peuvent parfois apparatre surprenants. Ils peuvent ainsi voquer les ensembles qui figurent dans le classement zoologique chinois rinvent par Borgs, et repris par Foucault, et qui comprend les animaux qui de loin ressemblent une mouche, les animaux innombrables ou encore ceux qui sagitent comme des fous ! On remarque toutefois une absence notable et pour le moins trange : celle de classmes et de catgories fonds directement sur un critre religieux (notamment pour ce qui concerne le sacrifice).

Ce livre veut offrir un glossaire encyclopdique aussi complet que possible des termes supragnriques utiliss dans la littrature grecque. Il se donne comme objectif de rassembler et prsenter toutes les classes danimaux que les Grecs ont formes pour conjurer lparpillement du monde animal, sans les slectionner selon un critre de scientificit. Les notices prsentes tchent dtablir pour chaque terme le nombre de ses occurrences, son sens ou ses diffrentes valeurs, son extension et les sujets auxquels il est appliqu, les types de discours dans lesquels il est prsent, ses connotations, et enfin, le cas chant, les classmes avec lesquels il est combin ou les subdivisions internes dont il est lobjet. Plutt que de suivre lordre alphabtique, lauteur a fait le choix de suivre approximativement un ordre dimportance dcroissante des critres.

Il examine dabord dans une premire partie le vocabulaire commun des grandes catgories naturelles, ou des formes de vie, ainsi que les termes qui dsignent le btail et ceux qui voquent de faon plus ou moins vague les btes et bestioles. Il sintresse ensuite aux classes dtermines par le degr de sauvagerie, des fauves aux animaux domestiques (2e partie), puis celles qui mettent laccent sur les distinctions spatiales et motrices des animaux : entre terre, air, eaux douces, eaux sales, montagnes, plaines ou marais (3e partie). Puis il en vient aux termes qui expriment les diffrences physiologiques qui sont en rapport avec les organes internes des animaux, touchant la reproduction (avec notamment la croyance, vivace jusqu Pasteur, dans la gnration spontane de certaines espces), la nature sanguine et le rgime alimentaire (4e partie). La cinquime partie est consacre aux classes qui rendent compte de diffrences anatomiques : dterminations lies la nature du tgument, la forme du pied, aux dents, ou laile Enfin, la dernire partie voque des noms de classes plus discrtes et circonstancielles, qui mettent surtout en valeur des particularits comportementales de certains groupes danimaux.

Un appendice fort utile prsente les dfinitions des lexmes (entres des lexiques) grecs tudis dans les dictionnaires anciens ou byzantins. La bibliographie et un index des termes classificatoires grecs achvent den faire un ouvrage fort pratique pour lhellniste, malgr laridit et la complexit du propos qui pourront arrter les non-spcialistes. Il sagit en effet dun ouvrage universitaire savant et trs bien document, et lauteur matrise parfaitement son sujet.

Sébastien Dalmon
( Mis en ligne le 30/03/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)