L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Antiquité & préhistoire  

Musique et Antiquité - Actes du colloque d'Amiens, 25-26 octobre 2004
de Odile Mortier-Waldschmidt et Collectif
Les Belles Lettres 2006 /  30 €- 196.5  ffr. / 314 pages
ISBN : 2-251-44303-7
FORMAT : 13,5cm x 21,0cm

L'auteur du compte rendu : Sbastien Dalmon, diplm de lI.E.P. de Toulouse, est titulaire dune matrise en histoire ancienne et dun DEA de Sciences des Religions (EPHE). Ancien lve de lInstitut Rgional dAdministration de Bastia et ancien professeur dhistoire-gographie, il est actuellement lve conservateur lEcole Nationale Suprieure des Sciences de lInformation et des Bibliothques. Il est engag dans un travail de thse en histoire sur les cultes et reprsentations des Nymphes en Grce ancienne.

Symphonie gréco-romaine

La musique occupait une place trs importante dans lducation et la culture de la Grce et de la Rome antiques. Les ades comme Homre ou Hsiode chantaient leurs popes en saccompagnant la lyre. La mythologie connat des musiciens fameux, tel Orphe qui russit charmer les Sirnes et mme amadouer les inflexibles souverains des Enfers, afin quils lui rendent son pouse dfunte, la belle Nymphe Eurydice. Athna inventa la flte (aulos) et Pan la syrinx (qui porte le nom dune Nymphe quil tenta en vain de sduire). Les exemples pourraient tre multiplis lenvie, mais mme le recueil darticles publi sous la direction dOdile Mortier-Waldschmidt ne saurait puiser ce vaste sujet. Il nous offre donc quelques regards particuliers sur le thme, travers plusieurs contributions qui sattachent mettre en lumire la prsence et la fonction de la musique chez les Anciens.

Louvrage constitue les Actes du colloque organis par la CNARELA (Coordination Nationale des Associations Rgionales des Enseignants de Langues Anciennes) qui sest tenu Amiens les 25 et 26 octobre 2004, en prsence de Jean-Pierre Vernant et avec la participation de lensemble Krylos, spcialis dans la musique vocale et instrumentale de lAntiquit. Le livre souvre sur une contribution de Jacques Lacarrire, rcemment disparu (louvrage lui est dailleurs ddi). Il nous livre un bref tmoignage intitul La musique grecque dhier aujourdhui, qui offre un aperu non seulement de la musique grecque ancienne et byzantine, mais galement de la musique grecque contemporaine dont il tait un amateur clair.

La premire partie sintresse la littrature, et plus particulirement la posie. Danile Aubriot et Sylvie Perceau nous livrent quelques lumires sur les fonctions religieuses de la musique et le plaisir musical dans les popes homriques. Claude Calame tudie les jeux de genre et la performance musicale dans le chur de la tragdie classique, dessinant un espace tout autant cultuel et civique que dramatique. Odile Mortier-Waldschmidt aborde la posie hellnistique, et plus particulirement lunivers sonore des Bucoliques de Thocrite, entre les mille bruits de la nature et le chant des potes pastoraux saccompagnant de la flte droite (aulos) et surtout, typique des bergers, de la flte de Pan (syrinx). Monique Crampon, quant elle, sintresse aux liens entre la sduction et la musique dans le thtre latin, notamment travers les personnages de courtisanes chez Plaute.

La deuxime partie traite des rapports entre musique et philosophie. Car la philosophie grecque avait intgr la musique dans son explication de lhomme et du monde, travers le concept dharmonie (des sphres, du corps et de lme). Jol Figari montre que pour les prsocratiques musique et mdecine ont partie lie, constituant chacune autant un art quune science. Anne Gabrile Wersinger et Thomas Morvan sintressent Platon (un lment musical inaperu dans le mythe dEr, des rflexions sur la porte et lenjeu dun sens musical dans le Time) tandis que Marie-Hlne Gauthier-Muzellec voque les liens entre musique et plaisir, non seulement chez le fondateur de lAcadmie, mais aussi chez celui du Lyce, Aristote. Enfin, Agns et Alessandro Arbo tudient la rflexion des philosophes antiques sur la question de savoir si les animaux sont galement musiciens.

La troisime partie, plus courte, sintresse des portraits de musiciens, travers deux articles de Sylvie David-Guignard et Annie Blis. Dabord un musicien mythologique, Amphion, l'un des fondateurs mythiques de Thbes. Il construisit magiquement la muraille de la ville en dplaant des blocs de pierre simplement en jouant de la lyre. Puis un aulte qui aurait confi son cauchemar Artmidore, ce dernier en faisant part dans son trait sur linterprtation des rves (Onirokritikon). La dernire partie nous offre des chos modernes pour complter cette symphonie. Jrme Dewasch prsente une exprience pdagogique transdisciplinaire mene conjointement dans les cours de latin et de musique, au sein dune classe de troisime dun collge picard. Enfin, Pierre Brunel sintresse la prsence du mythe dans lopra moderne, depuis lOrfeo de Monteverdi jusqu lUlisse de Luigi Dallapiccola.

Ces tudes ouvriront probablement la voie dautres recherches sur le sujet, tant la question de la musique dans lAntiquit reste encore explorer, mme si les recherches dAnnie Blis et dautres ont grandement contribu dfricher ce nouveau domaine des tudes classiques. On regrette au reste quune introduction et une conclusion ne fassent pas le point sur la recherche concernant ce sujet, tout en synthtisant les apports trs riches des nombreuses contributions offertes ici.

Sébastien Dalmon
( Mis en ligne le 11/09/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)