L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Moyen-Age  

Le Grand Ferré - Premier héros paysan
de Colette Beaune
Perrin 2013 /  23 €- 150.65  ffr. / 386 pages
ISBN : 978-2-262-02891-6
FORMAT : 14,1 cm × 21,2 cm

Cet étonnant Picard...

Universitaire et mdiviste mondialement reconnue, traduite aux tats-Unis, au Brsil et au Japon, Colette Beaune est l'auteure de nombreux ouvrages de rfrence. Pour l'ensemble de son uvre, elle a reu en 2012 le Grand Prix d'histoire de l'Acadmie franaise (Grand Prix Gobert). Elle a rcemment crit et publi Le Grand Ferr. Premier hros paysan (Perrin).

Aprs son ouvrage sur Jeanne dArc, lhistorienne Colette Beaune continue de revisiter le roman national franais, puisquelle vient de livrer un fort bel ouvrage sur le Grand Ferr. La postrit nest parfois pas clmente avec les hros les plus mritants: sil tait une figure incontournable sous la IIIe Rpublique, bien connue de tous les lves, il a progressivement sombr dans loubli.

Pourtant, Jules Michelet tenait le Grand Ferr pour un paysan d'une force de membres incroyable, d'une corpulence et d'une taille normes, plein de vigueur et d'audace, mais avec cette grandeur de corps, ayant une humble et petite opinion de lui-mme. En pleine guerre de Cent Ans, durant lt 1359, seulement arm dune hache et de sa vaillance, cet tonnant Picard repoussa victorieusement une troupe de soldats anglais menaant son village et labbaye de Saint-Corneille dans les environs de Creil.

Sil ne sagit en aucun cas de batailles dcisives, la Chronique dite de Jean de Venette retraa les lignes forces de ces affrontements. Lpisode fut occult en raison de la tendance de lhistoriographique mdivale dlaisser les faits darmes raliss par des hros de basse extraction. Aprs une clipse de quelques sicles, le Grand Ferr reparut au XVIIIe sicle sous la plume de Velly et Villaret, puis de Claude Varlier, avant que Jules Michelet sen empare.

Ce qui fit tache dhuile, puisque les manuels abordant le cas du Grand Ferr se multiplirent. Les jugements ports son encontre aussi. Alors que daucuns considraient quil stait sacrifi pour la patrie, pour dautres il incarna la naissance du sentiment national que Jeanne dArc allait matrialiser. Reprsentant le refus de lenvahisseur aprs la dfaite face lAllemagne bismarckienne, son utilisation prpara les jeunes Franais la ncessaire revanche. Mais son souvenir seffaa aprs la Seconde Guerre mondiale. On dit toutefois que Goscinny sen inspira pour la bande dessine Astrix et Oblix.

Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 18/06/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)