L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Moyen-Age  

Sermons des dimanches et des fêtes - Tome 2. Du premier dimanche après la Pentecôte au seizième dimanche après la Pentecôte
de Saint Antoine de Padoue
Cerf - Sagesses Chrétiennes 2006 /  49 €- 320.95  ffr. / 554 pages
ISBN : 2-204-08116-7
FORMAT : 14,0cm x 20,0cm

L'auteur du compte rendu : Emmanuel Bain est agrg dhistoire ; il est actuellement allocataire-moniteur lUniversit de Nice Sophia-Antipolis, o il prpare une thse en histoire mdivale sur les fondements bibliques du discours ecclsiastique sur riches et pauvres aux XII-XIIIe sicles.

Une pratique de la lecture biblique

La premire traduction franaise des sermons dAntoine de Padoue, ralise sur ldition latine qui fait autorit, se poursuit un rythme soutenu, puisque parat dj le deuxime volume.

Il est constitu dun ensemble de seize longs sermons qui vont du premier au seizime dimanche aprs la Pentecte, ce que lglise appelle aujourdhui le temps ordinaire. La mthode dAntoine de Padoue est identique celle du premier volume : cest celle de la concordance, qui tablit systmatiquement des liens entre le passage vanglique comment, des lectures vtrotestamentaires, des ptres, des chants liturgiques, et des proprits des lments naturels. Ainsi, ces sermons reconstituent une vaste unit entre le monde, lhomme et lcriture.

Cette impressionnante construction conduit laffirmation de quelques principes, essentiellement moraux. En effet, le prdicateur doit extraire des mamelles des deux Testaments le lait du rcit, afin dobtenir le beurre trs doux de la moralit (p.256), et il est plus important dinsister sur celle-ci que sur llucidation de la foi qui, par la grce de Dieu, est rpandue dans le monde entier (id.). Cette moralit consiste en une conception de lhomme, dans laquelle la raison doit dompter les impulsions de la chair ; une conception de lglise, dans laquelle la prdication tient un rle central ; une conception de la pratique religieuse, qui place en son cur, comme un leitmotiv quaucun sermon noublie, lexercice de la pnitence.

La virulence de certains passages contre les prlats (Il faut remarquer que comme les ours ont une tte faible, les prlats de lglise ont un esprit sans force, incapable dopposer rsistance aux tentations du dmon, tandis que dans leurs bras et leurs flancs est trs grande la force du vol et de la luxure. Ils guettent les ruches des abeilles, cest--dire les maisons des pauvres ; ils sont surtout gourmands des rayons de la louange et de la vaine gloire, p.120), les riches (Heureux les yeux que le fumier des richesses naveugle pas, p.403), les puissants (Qui aurait pu imaginer cela, que les princes et les grands de la terre, les prlats et les religieux, qui semblent parler avec Dieu face face, qui tiennent les cls du Royaume des cieux, soient conduits vers lexil de la mort ternelle ?, p.370), les hypocrites (magnifiquement compars aux hynes, pp.230-231), rappelle combien la parole dun saint nest pas ncessairement doucereuse et lnifiante.

Mais si le message peut paratre simple, ce nest pas une prdication facile lire. Le texte, entirement fond sur des comparaisons et des rapprochements de passages bibliques diffrents, est une magnifique construction intellectuelle, servie par une criture toujours image. Mais il peut en devenir trs droutant et ncessite, pour tre compris, une trs vive attention, ou une grande intimit avec les critures. Nous pouvons dailleurs nous demander si ce ntait pas l lintention premire du saint : inciter les auditeurs se nourrir de la Parole, sasseoir prs de lenclume, c'est--dire [prs] de ltude et de la pratique de la Sainte criture (p.363). Ce livre est en effet dabord une pratique des critures, et le comprendre ncessite une attention qui fait pntrer le lecteur dans cette pratique de la Bible.

Les sermons proposent dailleurs un programme de lecture (outre les lectures vangliques, ce sont les livres des Rois pour les huit premiers sermons, les livres de Salomon pour les quatre suivants et ensuite le livre de Job), et constituent ainsi une invite lire ou relire la Bible avec ou la suite dAntoine de Padoue.

Emmanuel Bain
( Mis en ligne le 04/01/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)