L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Moderne  

Un récit de ''meurtre rituel'' au Grand Siècle - L'affaire Raphaël Levy, Metz 1669
de Pierre Birnbaum
Fayard 2008 /  23 €- 150.65  ffr. / 234 pages
ISBN : 978-2-213-63831-7
FORMAT : 15,5cm x 23,5cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste-palographe, docteur de l'universit de Paris I-Sorbonne, conservateur en chef du patrimoine, Thierry Sarmant est adjoint au directeur du dpartement des monnaies, mdailles et antiques de la Bibliothque nationale de France. Il a publi Les Demeures du Soleil, Louis XIV, Louvois et la surintendance des Btiments du roi (2003), Vauban : l'intelligence du territoire (2006, en collaboration), Les Ministres de la Guerre, 1570-1792 : histoire et dictionnaire biographique (2007, dir.).

Entre Moyen Âge et Âge de la Raison

Le 25 septembre 1669, un enfant de trois ans, le petit Didier Le Moyne, disparat dans le village de Glatigny, entre Boulay et Metz. Un marchand juif de Boulay, Raphal Lvy, qui passait par l, est accus davoir enlev lenfant et de lavoir mis mort. Le 25 novembre, les restes de Didier Le Moyne sont retrouvs dans un bois. Emprisonn en octobre, soumis la torture, Lvy rejette les accusations dont il est lobjet et notamment celle davoir prt la main un meurtre rituel. Le 16 janvier 1670, il est condamn mort par le Parlement de Metz et brl le lendemain.

Dans le mme temps, un juif de Metz, Mayer Schwabe, est accus davoir profan une hostie. La communaut de la Ville sadresse alors au pouvoir royal, qui prend la dfense des juifs. Le 18 avril 1670, un arrt du Conseil du roi interdit la continuation des poursuites. Si les accusations de meurtre rituel continuent de se multiplier dans les annes qui suivent, laffaire Raphal Lvy aura t la dernire du genre.

La lgende du meurtre rituel est ancienne dans lOccident chrtien elle remonte au moins au XIIe sicle et rpandue travers toute lEurope. La spcificit de laffaire Raphal Lvy, cest lapparition dune nette divergence entre un antismitisme populaire, que certains membres des classes instruites reprennent leur compte, et un premier rationalisme des lites, pour qui les imputations de meurtre rituel ou de profanation dhostie ne sont que leffet de la superstition ou le voile de conflits dintrts. Metz couvre ltat des menaces venues de lEmpire, et le dsordre ne peut y tre tolr. Les juifs de Lorraine, marchands de bestiaux et fournisseurs aux armes, sont dutiles auxiliaires de ltat monarchique, et ce dernier les protge sans tats dme.

Paradoxalement, laffaire tmoigne aussi des premiers pas de lintgration des juifs en France. La communaut juive de Metz forme un corps spar, avec son quartier, son costume, sa langue, ses lois, ses coutumes, mais elle est capable deffectuer les dmarches ncessaires pour en appeler au Conseil du roi des arrts du Parlement de Metz. Elle trouve un interprte en un chrtien, loratorien Richard Simon, illustre exgte de la Bible et habitu de la frquentation des rabbins, qui rcuse les faux rapports du peuple et dmontre labsurdit des calomnies qui circulent au sujet des juifs.

Laffaire Raphal Lvy na jamais t entirement oublie. Labb Grgoire en fait mention quelques annes avant la Rvolution. Les juifs mancips du XIXe sicle clbrent le martyre de Raphal, dont la dernire dclaration a t: je suis juif, je veux mourir juif. Pendant laffaire Dreyfus, douard Drumont et Joseph Reinach reviennent, chacun de son ct, sur le drame de Metz, le premier pour reprendre son compte les accusations de jadis, le second pour tablir une premire analyse scientifique du dossier.

la lecture des pices du procs, on reste frapp du contraste entre linsignifiance des charges des tmoignages de voisins envieux qui se contredisent et que laccus lui-mme na pas de peine rfuter et les minuties bureaucratiques et juridiques de la procdure. Comme le procs des diables de Loudun, celui de Metz tmoigne de la lente mtamorphose dune socit, entre Moyen Age et ge de la Raison.

Thierry Sarmant
( Mis en ligne le 03/11/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)